Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La démocratie ça ne marche que si l'on s'en sert.

Je suis pour ma part en grande réflexion sur la manière dont est mise en œuvre la démocratie.

Est-elle bien encore la représentation de la volonté des peuples ?

Je ne prétendrais pas tenter de répondre à cette question ici. Par contre tout ce qui peux permettre aux citoyens d'obtenir de nouvelles possibilités d'exprimer ses opinions doit être considéré comme une avancé, et surtout doit être utilisé par les citoyens pour se faire entendre.

C'est donc une nouvelle possibilité qui va s'ouvrir aux citoyens, ce n'est qu'un tout petit pas, mais il ne servira à rien si on ne le fait pas !

a look

http://www.actu-environnement.com/ae/news/participation-public-projet-loi-commission-mixte-paritaire-Senat-vote-17248.php4#xtor=ES-6

 

Extraits :

La commission mixte paritaire chargée d'examiner le texte du projet de loi relatif à la mise en œuvre du principe de participation du public est parvenue le 4 décembre à un accord. Le texte qui en est issu a étévoté par le Sénat en séance le 5 décembre, mais après adoption de deux amendements nouveaux déposés par le Gouvernement. (...) La mise en œuvre du principe de participation du public, bien que reconnue par les parlementaires comme un progrès démocratique, pose en effet des questions pratiques. "Il faut bien mesurer les conséquences de la loi : il y a un chemin étroit à trouver entre la nécessaire consultation du public et la non moins nécessaire efficacité de la décision publique. Je ne suis pas sûr que les décideurs soient conscients des changements dans leurs pratiques qu'implique ce texte", relève ainsi Henri Tandonnet (UDI – Aquitaine).

La participation du public étendu aux permis miniers

La question de l'application du principe de participation du public aux permis de recherche de mines reste sensible, avec, sous-jacente, la polémique sur les gaz de schiste. Alors que l'Assemblée nationale avait souhaité ne pas anticiper sur la réforme du code minier, la CMP a rétabli la disposition du Sénat visant à soumettre ces permis à la consultation du public. Et sur ce point, le Gouvernement n'a pas souhaité revenir sur le texte, malgré son opposition initiale à l'amendement de la sénatrice Laurence Abeille. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article