Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Coopération symbiotique, ne plus défendre la nature, être la nature qui se défend.

Sans faire l'apologie des peuples "autochtones", puisqu'ils semble que ce soit l'appellation appropriée de ceux que je qualifiais jusqu'alors les peuples "premiers" ou peuples "natifs", je pense vraiment et ce depuis mon adolescence qu'ils nous sont bien supérieur dans leurs compréhensions de la nature et des liens qui nous lient à elle. Je n'ai jamais conçu l'écologie comme la seule prise en compte de la nature sans l'humain, ce qui je le sais maintenant n'est pas une approche "écologique".

Tous mes questionnements, toutes mes projections, tous mes espoirs incluent l'humain dans et avec la nature.

J'avais moi aussi comme l'auteure de cet article qui m'a interpellé hier quand je l'ai lu et que je partage ce jour après avoir pensé hier que je ne savais pas comment en évoquer les pistes de réflexions, été touché par de nombreuses formules proposées par des "zadistes" et en particulier par celle ci disant que leur lutte contre le monde qui voulait engendrer l'aéroport consistait non pas a défendre la nature mais à être la nature qui se défend, je partage totalement cette approche, ce qu'il nous faut c'est bien retrouver ce lien qui nous fait nature en elle et avec elle.

C'est aujourd'hui au travers d'un autre article, "Aux arbres citoyens" que j'ai trouvé un lien dans les questionnements et les analyses et qui m'amène à vous proposer de les lire et de voir en vous ce qu'ils déclenchent comme réflexions et questions.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article