Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il aura fallu la vente d'aéroports nationaux pour que soit utilisé le premier référendum RIP. N'a-t-on jamais auparavant eu sujet au moins aussi important ?

Site officiel ce jour.

Je crois que l'on peut considérer que ce résultat inattendu est hors du commun, il faut bien le dire puisque que jusqu'ici, quoi qu'il arrive, jamais autre RIP n'avait été engagé, il résulte à mon sens du mouvement des gilets jaunes, de leur tenacité et de leur revendication pour le RIC en toute matière dont la légitimité oblige. Le RIP, enfin sa mise en application, n'est-il pas en effet une conséquence de la revendication du "RIC " quand bien même ce dernier ne verra sans doute jamais le jour, enfin pas dans cette mandature qui n'a que faire des citoyens et de leurs avis, et sans doute voyons nous naître le RIP en partie pour amoindrir la demande de RIC. Des parlementaires se sont ligués pour mettre en action à leur initiative comme le défini le RIP ce que le mouvement citoyen réclame à son initiative à travers le RIC, (alors même que ce dernier pourrait se retourner contre celleux qui verraient leurs revendications contredites par la majorité de celleux qui s'exprimeraient alors lors de ces référendum), manière de dire, peut-être, voyez on s'occupe de vous représenter, nous avons déjà la possibilité d'ouvrir un questionnement contraignant par référendum, point n'est besoin d'ajouter autre chose, enfin je me fais sans doute des idées ! Ou pas !

Il faut toutefois leur en savoir gré, parce que cela les a tout de même obligé à franchir un pas historiquement nouveau, passer par dessus les divisions et les antagonismes, établir une concorde quand tout porterait pourtant à exacerber les clivages et les oppositions, comme une forme d'exception qui confirme la règle. 

Il aura donc fallu que des aéroports soient victimes des lois du marché, pour que des alliances contre-nature se forment, n'est-ce pas là ce qu'on était en droit d'attendre de ces élus à d'autres sujets, alors que jusqu'ici jamais, quelque soit l'importance des causes à défendre de telles ententes n'avaient été possible, mais est-ce bien là la cause profonde ? 

Impossible aurait même été la réponse à une telle proposition il y a encore très peu de temps (impossible le sera-t-elle encore demain probablement à quelque sujet que ce soit), ni lorsqu'il s'est agi de se défendre de la casse des droits des salariés et employés, pas plus que lorsque s'est posée la question de l’accueil des réfugiés/migrants, pas non plus depuis que se voient démantelés les services public ou encore lors de la mise en concurrence des moyens de production d'énergie électrique que sont les barrages hydroélectrique, pas plus non plus quand l'age au droit à une retraite pleine se fait repousser sans cesse, et je pourrais ainsi commencer une litanique kyrielle de sujets qui auraient pourtant à mes yeux justifiés sans conteste ce type de réaction. Des référendum nous aurions dû en vivre déjà des dizaines et des dizaines si questionner et se confronter à l'opinion des populations était vraiment l'objectif, ne soyons donc pas dupe, l'intention ou les intentions réelles sont d'un autre ordre soyons en certain.

Site officiel ce jour.

Je n'ai pas la prétention de fournir la moindre explication, juste la crainte de nous voir une fois de plus manipulés.

Comme le grand débat, si ce sont leurs questions, si ce sont leurs mots pour les poser, alors les réponses nous seront toujours défavorables.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article