Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Pays tiers sûr", les frontières européennes définitivement hermétiques à toute demande d'asile ! L'inconcevable projet.

Jusqu'où ira-t'on dans l'indignité ?

Et il faudrait trouver des arguments acceptables pour défendre encore la construction européenne, son système de gouvernance, ses intentions réelles, son projet ! Cette Europe là j'en suis venu à l’exécrer, je passe au plan B sans même perdre une seule once d'énergie de plus pour voir perdurer le plan A, dont les fruits ne cessent de nous montrer le pourrissement de la situation tant politique qu'économique et que dire sur le plan social. Cette Europe là en plus d'être un fiasco est une abomination sociétale.

Je ne m'oppose pas à l'idée d'une Europe des peuples, une Europe sociale

coopérative, une Europe de paix, mais celle qui a été construite m'a conduit progressivement à l'exaspération puis à l'écœurement, elle me fait définitivement vomir maintenant que j'apprends l'un des derniers projets de la "Commission Européenne". Externaliser totalement, et les demandes, et les possibilités d'asiles en les repoussant hors frontières européennes. Supprimer la possibilité même de demander asile sur le territoire européen, les pays tiers déclarés, au travers de critères insupportables, sûr, devenant les seules terres de possible asile. Les conditions d'élection à cette liste de pays tiers sûr évoluant parallèlement vers un laxisme scandaleux !

Ceci n'est encore qu'un projet, qui je l'espère va être combattu largement, et âprement,  je participerais à toutes initiatives dans ce sens. J'ose espérer qu'il n'a que peu de chance d'aboutir, mais le simple constat que cette orientation ai pu même germer dans l'esprit de dirigeants nationaux et devenir un projet réel m'insupporte totalement. C'est une honte pour l'Europe et en particulier la France qui semble donc être partie prenante et peut-être même à l'initiative d'une telle ignominie.  

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article