Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'austérité n'engendre que la pauvreté qui se généralise.

L'austérité dont l'Europe s'est fait le chantre, ne produit pas du tout les effets escomptés, et cela nous n'avions pas besoin que la Commission Européenne se l'avoue à elle même, ce qu'elle vient semble-t-il de faire, pour en avoir la démonstration, mais il est tout de même plutôt préférable qu'elle en prenne acte, et surtout qu'elle rectifie rapidement ses orientations.

Cette révélation, me permet de rebondir sur ce terrible état de fait, et si vous qui passez sur ce blog pour lire ces quelques mots, n'en êtes pas conscient, je vous invite expressément à vous informer sur l'histoire de 'la dette', sur ce vol organisé, sur son illégitimité, sur cette escroquerie financière qui ne sert qu'a enrichir les banques, auxquelles les Etats européens ont versé 1600 milliards d'euros d'aides depuis ce qu'on appelle 'la crise' alors que pendant ce temps ont été diminuées partout les aides pour les plus démunies, dont le nombre ne cesse de grandir, l'austérité prônée ne l'a été que pour sauver le système bancaire spéculateur, la seule solution pour les Etats, est donc bien de reprendre la mains sur les banques, d'obliger celles ci à séparer totalement leurs opérations liées à la réalité des richesses produites, de celles spéculatives dont il convient à minima pour ces dernières de les taxer fortement, et dans certains cas de les interdire ni plus ni moins, tant elles sont destructrices pour l'économie réelle.

Informez vous, et faites entendre votre voix, afin que l'économie, que nos banques sont censées gérer le bien commun, redevienne un outil au service des peuples, et de leur développement, et pas l'inverse, ce qu'elle est devenu.

Ce développement devant maintenant être considéré au regard de l'état de la planète, à laquelle nous prélevons bien plus qu'elle n'est capable de donner.

L'austérité n'engendre que la pauvreté qui se généralise.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article