Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un ciel constellé de...débris ! Poubelle orbitale cherche nettoyeur de l'espace.

Eh oui non content de polluer notre terre avec des tas de détritus, et de déchets divers, c'est au dessus de nos têtes que tournoies une autre poubelle à ciel ouvert si je puis dire !

Je ne comprend pas qu'il n'y ai pas l'obligation de récupérer tous ces objets qui sont envoyés en orbite dans l'espace, encore une folie humaine d'aveuglement comme si il n'était pas évident qu'à force le nombre augmentant, cela puisse devenir un vrai risque !

Alors bien sûr, une fois de plus l'argument majeur pour ne pas faire ce que le simple bon sens commanderait, c'est le coût, une fois de plus on fait fi des conséquences éventuelles, en n'assumant pas nos déchets, en omettant d'assurer jusqu'au bout nos technologies en ne gérant que ce qui nous arrange, mais en occultant la nécessaire prise en charge jusqu'à ce que ces objets soient récupérés en fin d'utilisation et 'défabriqués' et recyclés.

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Le-nettoyage-de-l-espace-pollue-par-ses-debris-devient-urgent

Extrait :

PARIS - (AFP) - Il faut agir rapidement pour réduire le nombre des débris spatiaux tournant autour de la Terre, qui risquent de polluer certaines orbites dans quelques décennies, ont estimé jeudi des experts internationaux à l'issue d'une réunion en Allemagne.

Morceaux de fusées, satellites en fin de vie, outils perdus par des astronautes... Ces objets sont les résidus des quelque 4.900 lancements effectués depuis le début de l'ère spatiale qui, sous l'effet de dislocations et collisions en chaîne, "le syndrome de Kessler", n'ont cessé de se multiplier.

Depuis 1978, "leur nombre a triplé" avec "un risque de collision démultiplié", avertit Heiner Klinkrad, directeur du département des débris spatiaux à l'Agence spatiale européenne (ESA), lors d'une retransmission par internet.

"Il suffirait de quelques décennies pour qu'un tel environnement devienne instable", a-t-il souligné durant la 6e Conférence européenne sur les débris spatiaux, qui s'est tenue durant quatre jours à Darmstadt (Allemagne).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article