Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'avenir sera ce qu'on en fera !

Pour un avenir durable et partagé. Parce que je veux croire que l'humain et l'humanité qui en émane pourrait ne pas être un cancer pour la terre et un vampire pour ces congénères. Profondément humaniste, pacifiste, je n'entrevois qu'une solution d'avenir durable et pérenne, en finir avec la destruction systémique de notre écosystème nourricier qu'est la planète. Je prône l'égalité d'importance de toute vie, minérale, végétale, animale, humaine car toute vie est interdépendante des autres. Et rappelons nous, la seule énergie qui n'émet pas de GES est celle qu'on utilise pas ! Le superflue de nos consommations c'est de l'énergie vitale que nous volons à nos enfants et aux leurs !

Les ressources de la planète à crédit, on ne rembourse pas la nature, on l'épuise !

Publié le 22 Août 2013 par Daniel JAGLINE djexreveur

Je en me souviens pas des dates des années précédentes, mais ce 20 Août marque le moment approximatif qui voit le déséquilibre atteint entre ce que les ressources renouvelable de la planète et ce que nous 'consommons' basculer du côté de la dette écologique.

Il y a forcement plusieurs manières de calculer cet état de fait, d'autres formes de calcul donnerons probablement un résultat sensiblement différent à quelques jours, voir à quelques semaines prêt, toujours est-il qu'il est incontestable que l'humain épuise la planète pour le profit d'une minorité d'entre eux, la race humaines scie la branche sur laquelle elle vie, si vous me permettez cette image.

Si encore les humains en profitaient équitablement, le regard à poser sur cette situation pourrait être différent, même si fondamentalement une telle situation ne pourrait pas plus être durable, mais il n'en est pas ainsi de toute façon, une minorité d'humains, quand bien même ils n'en sont pas conscient, vie dans l’opulence, quand la majorité ne parvient, de plus en plus difficilement pour beaucoup, ou pas du tout pour certains, qu'à se nourrir, se vêtir, et s'abriter sous un toit.

Notre responsabilité est indéniable, maintenant nous savons, l'ignorance ne peut donc plus être invoquée, ce qui était une circonstance atténuante pour nos aînés, devient au contraire une circonstance aggravante pour celles et ceux qui savent.

La connaissance entraîne la responsabilité :

"Dette écologique" : Les Terriens déjà à découvert cette année, selon une ONG.

Commenter cet article