Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'avenir sera ce qu'on en fera !

Pour un avenir durable et partagé. Parce que je veux croire que l'humain et l'humanité qui en émane pourrait ne pas être un cancer pour la terre et un vampire pour ces congénères. Profondément humaniste, pacifiste, je n'entrevois qu'une solution d'avenir durable et pérenne, en finir avec la destruction systémique de notre écosystème nourricier qu'est la planète. Je prône l'égalité d'importance de toute vie, minérale, végétale, animale, humaine car toute vie est interdépendante des autres. Et rappelons nous, la seule énergie qui n'émet pas de GES est celle qu'on utilise pas ! Le superflue de nos consommations c'est de l'énergie vitale que nous volons à nos enfants et aux leurs !

Payer plus cher quelle électricité ?.

Publié le 30 Octobre 2010 par Daniel JAGLINE djexreveur in Energie

Chacun se fera son opinion :

http://www.actu-environnement.com/ae/news/hausse-prix-electricite-11263.php4#xtor=ES-6

Extrait :

"Le prix de l’électricité est moins élevé en France que dans nombre de pays européens. Ce choix historique et délibéré était destiné à favoriser le chauffage électrique pour assurer la vente de l’électricité nucléaire en surcapacité. Le contribuable a en effetfinancé les investissements d’EDF et en bénéficie aujourd’hui, même si cette politique nous a fait perdre 30 ans en terme d’efficacité énergétique et 20 ans en terme de développement d’énergies renouvelables.

Aujourd’hui, le choix français est à l’opposé du choix allemand et va creuser de manière abyssale nos déficits industriels, économiques, commerciaux et financiers.

En effet, contrairement aux mensonges publics, la hausse du prix de l’électricité n’est pas destinée à permettre le financement des énergies renouvelables... Pour la bonne et simple raison que le gouvernement s’acharne à empêcher leur développement et à les détruire si elles parviennent néanmoins à croître. Après avoir scientifiquement détruit la capacité française de développer une filière éolienne, il s'est attaqué avec la même efficacité à la filière solaire et plus précisément photovoltaïque dont les tarifs de rachat viennent d'être très brutalement baissés en même temps que l'avantage fiscal qui  y était attaché  était considérablement réduit."


Commenter cet article