Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'avenir sera ce qu'on en fera !

Pour un avenir durable et partagé. Parce que je veux croire que l'humain et l'humanité qui en émane pourrait ne pas être un cancer pour la terre et un vampire pour ces congénères. Profondément humaniste, pacifiste, je n'entrevois qu'une solution d'avenir durable et pérenne, en finir avec la destruction systémique de notre écosystème nourricier qu'est la planète. Je prône l'égalité d'importance de toute vie, minérale, végétale, animale, humaine car toute vie est interdépendante des autres. Et rappelons nous, la seule énergie qui n'émet pas de GES est celle qu'on utilise pas ! Le superflue de nos consommations c'est de l'énergie vitale que nous volons à nos enfants et aux leurs !

Non à la suppression des plantes médicinales.

Publié le 28 Décembre 2010 par Daniel JAGLINE djexreveur in Agriculture

logolaptitionbe

Depuis le fond des ages, et en tous lieux, quelques-soient les continents, certaines attitudes, et orientations dans l'évolution de l'humain, ont été communes, parmi celles-ci figure le fait que partout les humains ont appris à connaître et reconnaître l'action des végétaux qui étaient à leurs dispositions,et ceci en fonction de leurs propres connaissances et des moyens dont ils disposaient, pour la parfaire.

Certaines de ces révélations ont été adopté comme nourritures, et d'autres comme remèdes, parfois les deux, etc !.

Les connaissances acquises au fil des millénaires, se sont transmises de générations en générations, avec les évolutions et les transformations, par toutes sortes de combinaisons et d'additions d'effets, qui ont été apporté au prix de multiples expérimentations, mais toujours transmises répandus comme don de connaissance !, pas toujours gratuites, mais toutefois sans en faire séquestration totale.

Partout la médecine s'est faîte grâce aux plantes, et aux vertus que les humains ont su déceler, au fil du temps, en elles, et ont transmis gracieusement, parfois à de seul initiés, mais toujours sans accaparement des connaissances et de leurs bienfaits !.

Plus récemment dans les pays ou la "science", a fait son oeuvre, les procédés chimiques ont été développés, mais beaucoup de médicaments sont encore étroitement redevables aux plantes et à leurs vertus, celles là même qui ont été découvertes par nos ancêtres, ou ceux d'autres peuples, et on nous les fait dorénavant payer, cher, très cher !.

La médecine par les plantes est l'essence même de l'art de soigner, et de se soigner, tout comme l'utilisation des plantes et des végétaux comme nourritures est la bases de l'alimentation, voilà que l'on veut nous "interdir" le droit de les utiliser en l'état, et c'est d'abord vrai pour les aliments contre lesquels les semenciers industriels, à grand coup de brevetages, tentent de s'accaparer les droits prétextant que les semences auxquels ils ont apporté quelques modifications seraient en fait devenu leur création !!!.

Voilà que dans la même logique pécuniaire, on voudrait nous interdire le droit d'utiliser librement, et tout à fait légalement des plantes ou des végétaux, pour nous soigner et nous alimenter sainement !.

À ce rythmes là, bientôt, très bientôt, nous n'aurons plus le droit non plus de cultiver nous même nos légumes, et nos fruits, car ils entreront en concurrences avec les leurs qu'il nous faut payer, quand nôtre propre récoltes est encore presque gratuite, mais manque à la machine à produire du bénéfice aux grands industriels.

Si nous laissons faire cela, nous leurs permettons de nous réduire définitivement, (à moins d'une hypothétique révolutions que j'appel de tous mes voeux), à ne plus être que des consommateurs, des cartes bancaires, des rouages dans la machine à produire de la richesse pour les riches, et de la misère, pour ceux qui ne le sont pas !.

images (1) 

 

Commenter cet article