Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'avenir sera ce qu'on en fera !

Pour un avenir durable et partagé. Parce que je veux croire que l'humain et l'humanité qui en émane pourrait ne pas être un cancer pour la terre et un vampire pour ces congénères. Profondément humaniste, pacifiste, je n'entrevois qu'une solution d'avenir durable et pérenne, en finir avec la destruction systémique de notre écosystème nourricier qu'est la planète. Je prône l'égalité d'importance de toute vie, minérale, végétale, animale, humaine car toute vie est interdépendante des autres. Et rappelons nous, la seule énergie qui n'émet pas de GES est celle qu'on utilise pas ! Le superflue de nos consommations c'est de l'énergie vitale que nous volons à nos enfants et aux leurs !

Ni en Bretagne ni ailleurs, les centrales électriques au gaz, ne sont souhaitables.

Publié le 22 Octobre 2010 par Daniel JAGLINE djexreveur in Energie

Il y a d'autres solutions, alors plutôt que d'aller à contre-sens de toutes les problématiques environnementales, climatiques, économiques, sociales, qui sont de plus en plus visible, réorientons vraiment notre démarche énergétique.

http://www.ae2d.infini.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=8832&Itemid=36

Extrait :

En réponse au projet de centrale électrique au gaz à Guipavas, un collectif baptisé « Pour une énergie durable en Bretagne » vient de se créer. Vendredi, 80 personnes étaient présentes à la réunion constitutive à Guipavas. Elles s'opposent au projet de centrale électrique au gaz de 450 MW annoncé par le préfet de Région et le président du Conseil régional.

ouest-france_2010-10-20(2).jpg
Vendredi, 80 personnes étaient présentes à la réunion constitutive du collectif opposé au projet de centrale électrique au gaz à Guipavas.
Cinq représentants du « Collectif urgence réchauffement climatique (CURC) étaient présentes. Ils de sont opposés durant trois ans à un projet similaire à Ploufragan, près de Saint-Brieuc. Celui-ci a finalement été abandonné.
Les représentants du CURC estiment que les projets de centrale électrique au gaz, qui fleurissent un peu partout en France, ne répondent pas à des exigences de sécurisation de l'approvisionnement électrique mais à des intérêts financiers privés, « dans un contexte général de libéralisation et de disparition du service public de l'énergie ».
Les personnes présentes ont décidé de s'organiser en collectif, ouvert aux organisations démocratiques (associations, syndicats, partis) et aux particuliers. Ce collectif s'est donné pour mission d'obtenir l'abandon du projet de centrale électrique au gaz, que ce soit à Guipavas ou ailleurs, mais aussi de promouvoir un autre modèle énergétique pour la Bretagne « basé sur les économies, l'efficacité énergétique et le développement de toutes les énergies renouvelables disponibles ».
Le collectif « Pour une énergie durable en Bretagne » (nom provisoire) tiendra sa prochaine réunion le vendredi 5 novembre, à 20h, à Guipavas. Il a d'ores et déjà pris la décision d'organiser dans les meilleurs délais une grande réunion publique sur l'énergie dans le pays de Brest.
Contact collectif : Pour une énergie durable en Bretagne, c/o AE2D, 10 rue Hegel, 29200 Brest. Tél. : 09 62 60 16 92. Courriel : collectif.energie@gmail.com
 
Ouest-France  -  Guipavas  -  20 octobre 2010
Commenter cet article