Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'avenir sera ce qu'on en fera !

Pour un avenir durable et partagé. Parce que je veux croire que l'humain et l'humanité qui en émane pourrait ne pas être un cancer pour la terre et un vampire pour ces congénères. Profondément humaniste, pacifiste, je n'entrevois qu'une solution d'avenir durable et pérenne, en finir avec la destruction systémique de notre écosystème nourricier qu'est la planète. Je prône l'égalité d'importance de toute vie, minérale, végétale, animale, humaine car toute vie est interdépendante des autres. Et rappelons nous, la seule énergie qui n'émet pas de GES est celle qu'on utilise pas ! Le superflue de nos consommations c'est de l'énergie vitale que nous volons à nos enfants et aux leurs !

Cancun : ce qui est sauvé, c'est le processus de négociation Onusien et rien d'autre !.

Publié le 13 Décembre 2010 par Daniel JAGLINE djexreveur in Climat

Salves d'applaudissements !!!. Mais que s'est-il donc passé ?.

ONU ou "la politique des petits pas" !, je crois que là cette expression ne peux trouver meilleur exemple.

Passé l'impression positive des effets d'annonces des jours derniers, le gâteau est retombé.

Alors bien sur il ne faut pas "cracher dans la soupe", ce qui s'est passé là vaut toujours mieux que la débâcle de "Copenhague", mais tout de même, de quoi peut-on se réjouir vraiment !?.

Le protocole de Kyoto est reconduit, non non !, il est juste toujours là dans le même état, comme en quarantaine, en suspend, nous verrons cela à Durban en Afrique du sud l'année prochaine, à moins que ce ne soit l'année suivante je ne sais où !, quand celui-ci sera déjà hors délai !.

Revu et corrigé le nombre de degrés supplémentaires, qu'ils va falloir empêcher de grimper !, non non !, on en reste à ne même pas parvenir à un accord contraignant, pour contrer l'élévation de seulement 2°, alors qu'il est maintenant clairement établie, que la hausse risque bien à minima d'être plutôt d'au moins 3°, voir plus !.

On a mis en place un système de financement bien encadré, et supplémentaire, non non !, les chiffres n'ont pas changés, rien de nouveau pour établir de quelle sources nouvelles pourraient bien provenir ces 100 milliards de Dollars en 2020. Les mêmes pistes sont envisagées, juste envisagées !!!.

A ce rythme là, le coût en émission de GES de ces sommets devenus annuels, va entrer dans le top-100 des causes émettrices !!!.

Le commentaire de "Nathalie Kosciusko-Morizet, résume bien l'état des choses :

"Avec cet accord, "on sauve de la faillite le système multilatéral de négociations sur le changement climatique", a déclaré la ministre française de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet."

Extrait de :

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Accord-sur-le-climat-a-Cancun-la-page-de-Copenhague-se-tourne?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%253A+Goodplanetinfo+%2528Les+D%25C3%25A9p%25C3%25AAches+GoodPlanet.info+%2529

Le bilan n'a donc rien de réjouissant, il met en évidence la nécessité urgente d'agir sans attendre au niveau local, car l'inaction effective au niveau des états ne se dément pas !.

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Cancun-des-pas-comptes-pour-le-climat-un-immense-bol-d-air-pour-l-ONU?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%253A+Goodplanetinfo+%2528Les+D%25C3%25A9p%25C3%25AAches+GoodPlanet.info+%2529

  Extrait :

Une action d'un militant de l'ONG Oxfam, sur la plage de Cancun, le 10 décembre 2010 lors du sommet sur le Climat © AFP Juan Barreto

"L'accord de Cancun est d'abord un bol d'air pour un multilatéralisme chancelant. "Les négociateurs ont ressuscité les discussions onusiennes", résumait samedi Jeremy Hobbs, directeur exécutif d'Oxfam International.

Face à l'envolée annoncée du thermomètre mondial, qui pourrait grimper jusqu'à 4°C voire 6°C d'ici à la fin du siècle, la réponse internationale reste trop timorée: insuffisants, les engagements de réductions d'émissions de gaz à effet de serre ne mettent pas l'humanité à l'abri d'un emballement de la machine climatique.

Cancun n'a permis aucune percée sur ce point. Et sur la question de l'avenir du protocole de Kyoto, qui oblige les pays développés, Etats-Unis mis à part, à réduire leurs émissions polluantes, la conférence au Mexique n'a fait que passer la patate chaude à Durban, où les négociateurs se retrouveront l'an prochain." 

En fait, rien de nouveau sous le soleil !!!.

 

Commenter cet article