Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'avenir sera ce qu'on en fera !

Pour un avenir durable et partagé. Parce que je veux croire que l'humain et l'humanité qui en émane pourrait ne pas être un cancer pour la terre et un vampire pour ces congénères. Profondément humaniste, pacifiste, je n'entrevois qu'une solution d'avenir durable et pérenne, en finir avec la destruction systémique de notre écosystème nourricier qu'est la planète. Je prône l'égalité d'importance de toute vie, minérale, végétale, animale, humaine car toute vie est interdépendante des autres. Et rappelons nous, la seule énergie qui n'émet pas de GES est celle qu'on utilise pas ! Le superflue de nos consommations c'est de l'énergie vitale que nous volons à nos enfants et aux leurs !

Le "grand débat national" c'est cause toujours, le grand enfumage s'épaissi, alors y participe-t-on ?

Publié le 19 Janvier 2019 par Daniel JAGLINE djexreveur in conviction, Démocratie, Information générale, intérêt général, Liberté, Liberté d'expression, Peuple, Questionnement Fondamental, transition sociétale

La démocratie représentative est malgré tout la seule qui tient les contraintes ! dixit Emmanuel Macron, élu président de la république avec moins de 20% environ des élect·rice·eur·s possibles, alors que les présidentielles sont pourtant celles qui ont le plus fort taux de participation, c'est dire le constat de la représentativité des élus, qui à part les maires des communes qui elleux sont généralement les plus représentatifs, ne représentent plus qu'une minorité de votants.

Je soutien la revendication du RIC, sans oublier que tel qu'il risque d'être récupéré, ce qui est en marche, celui-ci reste inclus dans le modèle de représentation actuel, c'est d'ailleurs très clair dans les propos de Macron qui n'imagine pas un seul instant sortir de la démocratie représentative, et veut soumettre la RIC à celle-ci.

Le grand débat annoncé est cadré et orchestré par le gouvernement, ce qui déjà devrait mettre la puce à l'oreille, les thèmes choisis et orientés par eux, aucun retour en arrière possible et la continuité d'une politique répondant à un projet de société pour lequel il aurait été "démocratiquement élu" selon ce président qui usurpe en réalité une légitimité que les urnes ne lui ont pas vraiment donné faut-il le rappeler.

Il ne fait pas le moindre doute que ce grand débat national est une tentative de récupération et de mystification, en tout c'est leur espoir à elleux qui souhaitent le museler et en rediriger les objectifs, mais si on les prenait à leur propre jeux manipulatoire comme le propose et le suggère "Demoskratos" ?

Très loin de la moindre certitude quand à la position à adopter, c'est une question que je pose, que je me pose, et que je vous pose, j'aimerais tellement recueillir le plus possible d'avis, d'argumentations, pour essayer d'y répondre afin de ne pas ensuite, comme tant d'autres fois avoir des regrets.

Alors qu'en pensez-vous vous ?

 

Commenter cet article