Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'avenir sera ce qu'on en fera !

Pour un avenir durable et partagé. Parce que je veux croire que l'humain et l'humanité qui en émane pourrait ne pas être un cancer pour la terre et un vampire pour ces congénères. Profondément humaniste, pacifiste, je n'entrevois qu'une solution d'avenir durable et pérenne, en finir avec la destruction systémique de notre écosystème nourricier qu'est la planète. Je prône l'égalité d'importance de toute vie, minérale, végétale, animale, humaine car toute vie est interdépendante des autres. Et rappelons nous, la seule énergie qui n'émet pas de GES est celle qu'on utilise pas ! Le superflue de nos consommations c'est de l'énergie vitale que nous volons à nos enfants et aux leurs !

Comme si je n'avais pas déjà assez de difficultés avec l'orthographe, cherche dictionnaire d'écriture inclusive.

Publié le 9 Novembre 2017 par Daniel JAGLINE djexreveur in conviction, Démocratie, Information générale, intérêt général, Liberté, Liberté d'expression, politique, Questionnement Fondamental, transition sociétale

Voici donc pour moi la découverte récente, qui confirme mon inculture fondamentale, de l'écriture inclusi·ifs·ve (!? est-ce une coquille de "Ouest France?) qui permet de ne plus masculiniser l'écriture et donc par projection et construction une vision machiste et sexiste.

Le postulat même de défendre l'idée que le masculin l'emporte sur le féminin invalide à mon sens totalement tout bien fondé à cette "vision idéologique" de la langue qui doit restée figée, un langue ne peut, selon moi, qu'être le reflet ou la traduction de son temps.  

Dès que j'ai vu appliquée dans certains articles l'écriture inclusive, j'en ai adopté instantanément le bien-fondé, et essayé de le mettre en application moi-même en tâtonnant d'abord et encore actuellement, inventant sans doute parfois des termes impropres par méconnaissance, mais je m'accorde au niveau de l'orthographe et des mots un liberté quasi totale, c'est même un de mes vices, celui d'inventer parfois des mots, des assemblages etc qui me permettent d'exprimer certaines choses qui ne me semble pas atteignables par le vocabulaire que j'utilise en règle générale.

Mon postulat est simple ce qui est important à mes yeux est que la ou les personnes à qui ont s'adresse comprennent ce que vous voulez leurs dire ou au moins l'intention que vous voulez faire émaner de votre propos, toutefois parce que ce serait trop simple j'admets et confirme que pour bien évoquer et bien questionner les maux il faut bien utiliser les bons mots, c'est ce que je m'évertue de faire au mieux de mes incapacités.

Je suis nul en orthographe, cela à été une plaie pendant ma scolarité, et cela me poursuit, (spécial dédicace aux correcteurs orthographiques) et m'a valu, brimades, moqueries, exclusions, d'élèves et réprimandes, punitions, et violences "inhabituelles" de profs, je ne plaisante pas (imaginez un instant pour vous donner une idée de mes difficultés, que je viens de butter sur ce mot que j'ai d'abord écris ainsi "plésante", ça vous donne une idée du travail que j'ai à faire pour ne pas truffer mes écrits de photes innhomables!

Je n'en ferais pas un sujet récurent, ce sera même sans doute le seul billet à ce sujet car ce n'est pas dans l'esprit de ce blog, mais j'avais besoin d'exprimer ma position à ce sujet qui me semble bien plus important que de définir et régler ce qui est ou pas acceptable en terme d'écriture que je considère je le rappelle comme un moyen de véhiculer des idées, et en aucune manière une fin en soi.

Je défends et vais continuer ce que j'ai déjà commencé "l'écriture inclusive", car je crois que c'est comme cela que ça se dit, faut le vouloir parce-que "ALT + 0183" pour un point centré, il faut vraiment en avoir l'intention, (d'ailleurs si vous avez des trucs ou astuces pour arriver aux caractères spéciaux plus simplement, n'hésitez pas à partager, je prends).

Sauf que cela engendre une autre difficulté et de taille, qu'elle est la bonne orthographe de l'écriture inclusive, au secours j'avais vraiment pas besoin de ça! De cette forme de retour en arrière progressiste, il me faut déjà des plombes pour accoucher de mes billets de blogs, vous pouvez pas imaginer comment je me torture l'esprit pour exprimer le mieux possible ce que je veux partager, il va donc me falloir apprendre une autre langue maintenant moi qui est déjà renoncé quasiment à me mettre sérieusement à l'anglais, tant mes difficultés de mémorisations sont encrées, oui c'aurait-été trop facile sinon, alors sera-ce cette version ou une autre que je vais m'efforcer d'appliquer, ou vais-je continuer de faire comme jusqu'à présent, de mon mieux, quitte à inventer mes propres mots quand je ne connais pas les vrais, allez savoir, vous le verrez en me suivant sur ce blog!

 

Commenter cet article