Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'avenir sera ce qu'on en fera !

Pour un avenir durable et partagé. Parce que je veux croire que l'humain et l'humanité qui en émane pourrait ne pas être un cancer pour la terre et un vampire pour ces congénères. Profondément humaniste, pacifiste, je n'entrevois qu'une solution d'avenir durable et pérenne, en finir avec la destruction systémique de notre écosystème nourricier qu'est la planète. Je prône l'égalité d'importance de toute vie, minérale, végétale, animale, humaine car toute vie est interdépendante des autres. Et rappelons nous, la seule énergie qui n'émet pas de GES est celle qu'on utilise pas ! Le superflue de nos consommations c'est de l'énergie vitale que nous volons à nos enfants et aux leurs !

L'homo-détritus, créateur du déchet, bien jeter, recycler et valoriser entretien-t-il le monde poubelle ?

Publié le 10 Mai 2017 par Daniel JAGLINE djexreveur in conviction, consommation, croissance, commerce, Environnement, intérêt général, Information générale, Pollution, Questionnement Fondamental, transition sociétale, transition énergétique

Comme la croissance verte entretien le consumérisme, la gestion des déchets ne risque-elle pas de servir d'excuse à en produire ?

Le cas très emblématique des incinérateurs insuffisamment alimentés qu'il faut pourtant continuer de nourrir à l'exemple des pays nordiques comme la Suède et la Norvège qui ont du se tourner vers l'importation de déchets, est révélateur. Le constat déjà documenté depuis quelques années de la surcapacité européenne en terme d'incinérateurs, n'a pas empêché en France des projets fous de constructions de nouveaux brûleurs qui heureusement ne vont pas aboutir si j'ai bien compris.

Un exemple, en France, plus de la moitié des plastiques que l'on mets dans les sacs jaunes en croyant qu'ils seront recyclés, finissent en réalité incinérés, en cause "l'impureté des gisements", c'est à dire, d'une part les salissures et autres dégradations et d'autre part les mélanges inappropriés qui génèrent l'impossibilité ou tout au moins  l'inaptitude économique à mettre en œuvre le tri et l'optimisation des séparations et préparations des différents plastiques pour réellement les recycler ! En Inde, inversement, plus de la moitié d'entres-eux sont recyclés !

Retrouver l'esprit chiffonniers pour tout réemployer ne peut certes pas être dénigré, au contraire, il faut que cela soit vraiment encouragé et soutenu, comme le prône Baptiste Monsaingeon auteur du livre Homo-détritus chroniqué sur France Inter ici à partir de 15 minutes 56 secondes de l'émission "La tête au carré" du 04 mai 2017, et sur le Monde, mais il y a le risque d'entretenir par là le système qu'il faudrait abattre.

Les créations technologiques et avancées dans la récupération et la gestion des déchets sur terre comme dans les océans par exemple, ne doivent pas masquer le vrai problème de fond, c'est à la source qu'il faut agir en créant le moins possible de produits dont on ne sait que faire vraiment après, en réfléchissant en amont le devenir et la destinée des matières employées, produire moins et mieux !

Commenter cet article
J
Bonsoir, nous donner l impression que voter blanc c est donner une,chance au fn. Nous culpabiliser face a,ce choix du vote blanc , attitude non citoyenne???
AU FINAL manipulation manipulation....
Pourquoi ais je finalement cette impression de n avoir a aucun moment reflechi sans influence exterieure quelle soit mediatique ou autre...
Répondre