Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'avenir sera ce qu'on en fera !

Pour un avenir durable et partagé. Parce que je veux croire que l'humain et l'humanité qui en émane pourrait ne pas être un cancer pour la terre et un vampire pour ces congénères. Profondément humaniste, pacifiste, je n'entrevois qu'une solution d'avenir durable et pérenne, en finir avec la destruction systémique de notre écosystème nourricier qu'est la planète. Je prône l'égalité d'importance de toute vie, minérale, végétale, animale, humaine car toute vie est interdépendante des autres. Et rappelons nous, la seule énergie qui n'émet pas de GES est celle qu'on utilise pas ! Le superflue de nos consommations c'est de l'énergie vitale que nous volons à nos enfants et aux leurs !

Les droits internationaux dont les plus universels droits de l'homme sont foulés aux pieds, et ceux qui les piétinent sont de plus en plus nombreux.

Publié le 1 Mars 2017 par Daniel JAGLINE djexreveur in conviction, Démocratie, Humanisme, Information générale, intérêt général, Liberté, Liberté d'expression, politique, Questionnement Fondamental, transition sociétale

Quoi que l'on puisse penser des aménagements et perfectionnements dont pourraient faire l'objet les "Droits internationaux", y compris les "Droits de l'homme", si cette déclaration internationale ainsi que les autres textes protecteurs des droits fondamentaux dis improprement universels étaient vraiment appliqués, la vie sur terre serait d'une toute autre nature.

Les textes fondateurs, largement empreint de la déclaration des droits de l'homme qui en est l'un des principes directeurs, de l'ONU en grande partie née pour faire appliquer les droits  internationaux n'ont pas empêché cet organisme de dévier très largement de cet objectif.

Malgré les imperfections patentes voilà que l'élection américaine ébranle plus encore les caractères internationaux et imposés à tous de ces droits remis en cause sur tout le globe en dépit des  grandes déclarations et des prétendues valeurs défendues.

Outre les menaces du nouveau Président État-Unien, et à l'instar de nombreux pays, l'Europe dérape aussi.

De la déclaration française de 1789, qui à fait dire que la France était la patrie des droits de l'homme à tort, à la déclaration universelle de ces mêmes droits de 1945 que de chemin, et que d'irrespects de ces droits, au point que ce qu'ils déclarent fini par être totalement flou pour un nombre grandissant d'humain.

A moins qu'en jouant sur les mots, à l'éclairage des maux actuels, on reprend  cette affirmation, pour dire que la France, si elle a jamais été vraiment ce dont elle se gargarise, ÉTAIT effectivement mais n'est plus, tant le recul des droits de l'homme est acté maintenant, la gardienne de ces droits, dans ce qui prétendait être son berceau.

Et voilà pourtant que du sommet de sa décadence, l'État français, ose se poser en rempart, en défenseur, en sauveteur, si seulement nos élites avaient déjà respecté ces droits dans notre propre pays qu'ils ont ravagé et dans lequel ils ont bafoué et trahi l'esprit des droits humains fondamentaux, là il serait possible de prétendre être la lumière à suivre, mais ce n'est pas le cas, et cette imposture ajoute encore plus à l'infamie de ces dirigeants prêt à toutes les manœuvres hypocrites. 

 

 

Commenter cet article