Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'avenir sera ce qu'on en fera !

Pour un avenir durable et partagé. Parce que je veux croire que l'humain et l'humanité qui en émane pourrait ne pas être un cancer pour la terre et un vampire pour ces congénères. Profondément humaniste, pacifiste, je n'entrevois qu'une solution d'avenir durable et pérenne, en finir avec la destruction systémique de notre écosystème nourricier qu'est la planète. Je prône l'égalité d'importance de toute vie, minérale, végétale, animale, humaine car toute vie est interdépendante des autres. Et rappelons nous, la seule énergie qui n'émet pas de GES est celle qu'on utilise pas ! Le superflue de nos consommations c'est de l'énergie vitale que nous volons à nos enfants et aux leurs !

Alors que s'ouvre la 22èm ultime dernière chance pour le climat, il est déjà trop tard pour de nombreuses parties de la planète, et combien d'humains ont déjà perdu tout espoir de vivre plus longtemps sur leurs terres?

Publié le 7 Novembre 2016 par Daniel JAGLINE djexreveur in Biodiversité, conviction, Environnement, GES, Information générale, intérêt général, Pollution, Questionnement Fondamental, réchauffement climatique, transition sociétale

Je n'ai pas encore évoqué cette COP 22 qui démarre, 22èm conférence d'une série dont la 20èm était déjà annoncée comme celle de la dernière chance!

Parce que je ne crois plus qu'on puisse faire confiance à des décideur.euse.s politiques qui pour la plupart n'ont pour horizon que la future échéance électorale, et pour objectif prioritaire la poursuite d'un système capitaliste et consumériste dont ils sont les promoteurs infaillibles et parmi celles et ceux qui en sont les principaux bénéficiaires.

Cette confiance là je ne la leur accordait déjà plus l'an passé, enfin depuis bien plus longtemps que cela d'ailleurs, mais c'était en France, s'adonner à la méthode Coué ne mène à rien, je sais, mais pourtant cela à participé à une forme de tentative désespérée de faire naître une espérance. Celle d'un mouvement planétaire possible de prise de conscience enfin réelle d'une nécessité vitale à remettre en cause le logiciel productiviste! 

Ce sont les populations qui par nécessité vont devoir impulser les changements fondamentaux qui vont s'imposer, car ils vont s'imposer, de plus en plus largement, et pour un nombre croissant, au fil des années qui viennent.

Nous ne pouvons compter que sur nous même et sur les capacités que nous allons avoir ou pas à transformer ce monde avant si possible qu'il ne soit trop tard, enfin, que ce ne soit trop tard sur une part trop étendue de la planète, car pour certaines zones, il est déjà trop tard pour la préserver comme il l'aurait fallu.

 

Ce qui peut, peut-être, être porteur d'espoir, ce sont des exemples comme le trou de la couche d'ozone qui se réduit quelque peu si l'on en croit les scientifiques, et puis aussi cette mer morte qui revit depuis qu'on la laisse tranquille.

La nature se répare ou tout au moins, est en mesure de rétablir, au moins partiellement, certains équilibres, mais cela ne peut être un espoir possible que dans une certaine mesure, car passés certains stades! 

Commenter cet article