Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'avenir sera ce qu'on en fera !

Pour un avenir durable et partagé. Parce que je veux croire que l'humain et l'humanité qui en émane pourrait ne pas être un cancer pour la terre et un vampire pour ces congénères. Profondément humaniste, pacifiste, je n'entrevois qu'une solution d'avenir durable et pérenne, en finir avec la destruction systémique de notre écosystème nourricier qu'est la planète. Je prône l'égalité d'importance de toute vie, minérale, végétale, animale, humaine car toute vie est interdépendante des autres. Et rappelons nous, la seule énergie qui n'émet pas de GES est celle qu'on utilise pas ! Le superflue de nos consommations c'est de l'énergie vitale que nous volons à nos enfants et aux leurs !

Climat contradictoire, si Ban Ki-moon veut accélérer, les fonds de placements avancent lentement, ça va pas réchauffer l'atmosphère !

Publié le 10 Mai 2016 par Daniel JAGLINE djexreveur in Climat, conviction, Environnement, GES, intérêt général, Pollution, Questionnement Fondamental, réchauffement climatique, transition énergétique, transition sociétale

Une fois n'est pas coutume, je vais parler gros sous, mais parce que je crois que, sauf révolution mondialisée et prise de contrôle globalisée sur la finance, (ce que je souhaiterais voir arriver), si les gros investisseurs, les fonds de pensions et autres grands détenteurs de la finance ne bougent pas et ne sont pas contraints à agir en ce sens, la lutte contre le réchauffement climatique restera lettre morte précédant ainsi le même sort néfaste pour l'humanité.

Bien sûr que j'aimerais qu'il n'en soit pas ainsi, bien sûr que je voudrais croire qu'il est possible d'orienter l'ensemble des humains à prendre conscience de l'obligation que nous avons à changer nos modes de vies, de pensée, d'actions, sauf que si ceux qui détiennent les pouvoirs financiers n'en ont cure et n'en tiennent pas compte, dans leurs propres visions de l'avenir, alors ce dernier n'aura guère de chance d'exister, en tout cas pas sous de paisibles hospices.

Je suis plutôt de ceux qui voient le verre à moitié vide, mes rares lecteurs le savent, et ce n'est pas l'article qui m'inspire ce rapide billet qui va me contraindre à changer de posture, c'est de toute façon mon état d'être, et rares sont les choses qui me démontrent que fort heureusement il y a aussi des merveilles et de merveilleuses personnes, qui ont alors la chance de voir le verre à moitié plein, je les envie en fait.

Lente est la conversion, trop lente, selon moi, et selon Ban Ki-moon aussi semble-t-il, qui voudrait accélérer la vitesse alors que nombres de décideurs industriels accélèrent eux le recul et l'enlisement dans un modèle dont on connait maintenant parfaitement l'achoppement systémique. Il ne faut pas je pense se fier à la tendance actuelle aux plongeon des investissement pétroliers, qui selon moi, ne sont du qu'au prix trop faible de ce dernier, je crains qu'ils ne repartent dès que le prix remonte, ce qui est inévitable à moyen terme.

Je crois donc qu'il va falloir vraiment démontrer notre détermination, je soutiens donc sans équivoque les actions des groupes "Action non-violente COP21" entre-autre, j'aimerais d'ailleurs pouvoir participer un jour à l'un de leurs blocages, on verra si l'avenir me permettra de m'inscrire aussi dans l'action.

Climat contradictoire, si Ban Ki-moon veut accélérer, les fonds de placements avancent lentement, ça va pas réchauffer l'atmosphère !
Commenter cet article