Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'avenir sera ce qu'on en fera !

Pour un avenir durable et partagé. Parce que je veux croire que l'humain et l'humanité qui en émane pourrait ne pas être un cancer pour la terre et un vampire pour ces congénères. Profondément humaniste, pacifiste, je n'entrevois qu'une solution d'avenir durable et pérenne, en finir avec la destruction systémique de notre écosystème nourricier qu'est la planète. Je prône l'égalité d'importance de toute vie, minérale, végétale, animale, humaine car toute vie est interdépendante des autres. Et rappelons nous, la seule énergie qui n'émet pas de GES est celle qu'on utilise pas ! Le superflue de nos consommations c'est de l'énergie vitale que nous volons à nos enfants et aux leurs !

Ils sont économistes, mais pas inféodé à la finance néolibérale, atterrés par l'économie actuelle, ils proposent la question écologique comme fil conducteur de redressement.

Publié le 21 Janvier 2015 par Daniel JAGLINE djexreveur in finance, Information générale, intérêt général, transition sociétale, écologie, Environnement, économie, politique

Tous les économistes ne sont pas sur la même longueur d'onde, loin s'en faut, mais seul l'avis d'un pan d'entre eux a les faveurs de l'esprit de la finance internationale actuelle.

Il y a pourtant d'autres choix, d'autres pistes de réflexions, mais ceux qui les proposent et les préconisent ne sont pas écoutés, les économistes atterrés, sont de ceux là, je souhaitais mettre leur site en lien mais il n'est pas accessible à l'heure ou j'écris ce billet.

Après un manifeste édité en 2011, qui n'était pas passé inaperçu voici leur second, le ton a changé, après le constats d'échecs, les idées de propositions, celles ci mettent l'écologie en fil rouge des nouveaux choix à faire, voici les interview de deux d'entre eux, 'Henri Sterdyniak', et 'Jean Marie Harribey'.

Ils sont économistes, mais pas inféodé à la finance néolibérale, atterrés par l'économie actuelle, ils proposent la question écologique comme fil conducteur de redressement.
Commenter cet article