Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'avenir sera ce qu'on en fera !

Pour un avenir durable et partagé. Parce que je veux croire que l'humain et l'humanité qui en émane pourrait ne pas être un cancer pour la terre et un vampire pour ces congénères. Profondément humaniste, pacifiste, je n'entrevois qu'une solution d'avenir durable et pérenne, en finir avec la destruction systémique de notre écosystème nourricier qu'est la planète. Je prône l'égalité d'importance de toute vie, minérale, végétale, animale, humaine car toute vie est interdépendante des autres. Et rappelons nous, la seule énergie qui n'émet pas de GES est celle qu'on utilise pas ! Le superflue de nos consommations c'est de l'énergie vitale que nous volons à nos enfants et aux leurs !

La santé subit la dégradation de l'environnement, l'émergence de nouvelles maladies n'est plus contestable.

Publié le 25 Novembre 2014 par Daniel JAGLINE djexreveur in Environnement, santé, Information générale, intérêt général, Pollution, perturbateurs endocriniens, pesticides, principe de précaution, consommation, croissance

Après une phase de déni, comme cela semble inévitable dans toute nouvelle situation de découverte de phénomènes inconnus, voila venu l'heure du l'acceptation forcée d'un état de faits qui n'est plus contestable, notre environnement à changé. Les atteintes à la santé ont évolués avec, tant et tant de substances et de technologies, sont apparus en très peu de temps, la notion de 'progrès' prenant le pas sur l'analyse à long terme, induit l'utilisation de toutes nouveautés, sans grandes précautions préventives.

Je vais faire bondir celles et ceux qui fustigent le principe de précaution, mais je croix qu'il n'est pas assez pris en compte, de nombreux exemples le prouve déjà, et la liste s'allonge des impacts qui vont progressivement en apporter de plus en plus de preuves, qu'il faut d'abord nier n'est-ce pas puisque cela remet en cause les croyances en la sacro-sainte société technologique et scientiste, dont on nous a vendu une infaillibilité, mensongère et utopiste.

Alors que nous n'avons jamais eu autant de moyens pour tenter de construire un cadre de vie qui serait protecteur et sain, l'inverse se révèle découvertes après découvertes, certes certaines maladies ont été éradiquées, d'autres très nettement atténuées, ou contrôlées, mais combien ont été crées ?

A en croire le 'Réseau Environnement Santé', 5% de la population serait touché et victimes de maladies environnementales, et comme je le crois aussi, ce chiffre ne peut que gonfler dans les décennies qui viennent, tant les alertes, encore décriées pour la plupart, laissent augurer de nouvelles réactions sanitaires malsaines et traumatisantes, du fait de produits encore mal connus, et de technologies mal maîtrisées.

Largement négligées par les instances de santé publiques, ces maladies sont encore très peu documentées, et donc mal connu, ce qui peu d'ailleurs laisser penser que le chiffre annoncé, est de ce fait indubitablement inférieur à la situation réelle.

Les chercheurs sont unanimes, sur les causes de l'émergence de ces nouvelles maladies, l'environnement.

Photo en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Photo en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Commenter cet article