Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'avenir sera ce qu'on en fera !

Pour un avenir durable et partagé. Parce que je veux croire que l'humain et l'humanité qui en émane pourrait ne pas être un cancer pour la terre et un vampire pour ces congénères. Profondément humaniste, pacifiste, je n'entrevois qu'une solution d'avenir durable et pérenne, en finir avec la destruction systémique de notre écosystème nourricier qu'est la planète. Je prône l'égalité d'importance de toute vie, minérale, végétale, animale, humaine car toute vie est interdépendante des autres. Et rappelons nous, la seule énergie qui n'émet pas de GES est celle qu'on utilise pas ! Le superflue de nos consommations c'est de l'énergie vitale que nous volons à nos enfants et aux leurs !

Main mise et appropriation de terres agricoles, l'agriculture paysanne mondiale spoliée.

Publié le 23 Mai 2014 par Daniel JAGLINE djexreveur in Questionnement Fondamental, agroécologie, Agriculture, Alimentation mondiale

La main mise et l'appropriation de terres agricoles, souvent qualifiées d'accaparements, ne cessent de s'étendre, quoiqu'en dise certaines instances officielles, l'évincement des petits paysans des terres qu'ils ont cultivé, entretenu, valorisé, est non seulement scandaleux, mais il contribue en plus à la régression des pratiques agricoles vivrières, dans des pays déjà défavorisés pour la plupart.

Comment des Etats peuvent-ils ainsi déposséder des femmes, des hommes, des enfants de leurs propres pays, des sœurs, des frères, de leurs propres tribu, race, nation ?

Face à la recrudescence des recroquevillements nationalistes que nous voyons prendre forme chez nous et autour de nous, à qui viendrait-il l'idée de considérer pensable et acceptable qu'on enlève à des concitoyens des terres qu'ils ont ensemencées, préservées, pour les en léser, et vendre celle-ci à des Etats ou des entreprises étrangères ?

C'est pourtant bien ce qui se passe un peu partout sur la planète, et je découvre qu'une fois de plus, ce sont des pratiques possibles parce que nos influences coloniales ont laissées des traces et des us que nous refuserions chez nous.

Encore une fois, si nous n'avions pas montré un exemple délétère, et encouragé des pratiques injustes, indéfendables, ce qu'il advient maintenant aurait pu prendre une autre tournure, nos actions et nos modes colonialistes ont transformé radicalement les équilibres qui existaient, il en ressort des conséquences encore maintenant, et nous en avons une part de responsabilité.

En 2010, naissait le 'Collectif Citoyen en France contre l'Accaparement des Terres', il est à ce jour composé d'une liste impressionnante de signataires : AVSF, aGter, APMM, Collectif TANY, CCFD-Terre Solidaire, CADTM, Confédération paysanne, Enda Europe, Frères des Hommes, Greenpeace, Les Amis de la Terre, Oxfam France, Peuples Solidaires, Réseau Foi et Justice, Solidarité, Terre de Liens, Terre des Hommes France

Leur positionnement est décrit ici, cela mérite notre soutien et qu'on le fasse connaître.

On peut comme 'Basta !' se poser la question, à qui appartiendra la terre demain, n'en serons nous pas dépossédé graduellement, à force de privatisation, et de monopolisation par une minorité d'investisseurs uniquement préoccupés, par les profits rapides à court terme, sans aucunes préoccupations pour le maintien de bonnes pratiques agricoles pérennes, et saines, la sauvegarde des variétés rustiques est en danger partout où s'établi des formes d'agriculture intensive et mono-variétale, et c'est ce qui se passe trop souvent, et je ne parle même pas de la déforestation dont on sait les affres.

Il va vraiment falloir nous défendre de cette orientation internationale mercantile, la sécurité alimentaire mondiale en dépend, il faut revenir à des pratiques agronomiques agro-écologiques paysannes, variées, qui permettent à la fois à un plus grand nombre de vivre de son travail et de ses propres ressources, et de mieux préserver la terre.

Même la FAO commence à le dire, c'est pas peu dire !

Dessin en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Dessin en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Commenter cet article