Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'avenir sera ce qu'on en fera !

Pour un avenir durable et partagé. Parce que je veux croire que l'humain et l'humanité qui en émane pourrait ne pas être un cancer pour la terre et un vampire pour ces congénères. Profondément humaniste, pacifiste, je n'entrevois qu'une solution d'avenir durable et pérenne, en finir avec la destruction systémique de notre écosystème nourricier qu'est la planète. Je prône l'égalité d'importance de toute vie, minérale, végétale, animale, humaine car toute vie est interdépendante des autres. Et rappelons nous, la seule énergie qui n'émet pas de GES est celle qu'on utilise pas ! Le superflue de nos consommations c'est de l'énergie vitale que nous volons à nos enfants et aux leurs !

Bretagne poubelle porcine de la France, l’extension des porcheries facilitées, les bonnets rouges vont être satisfait.

Publié le 1 Janvier 2014 par Daniel JAGLINE djexreveur in élevage, Bretagne, environnement, écologie

Pourrait-il y avoir contradiction plus révélatrice de la profonde inconscience, de l'inconsistance, voir de l'incompétence des décideurs gouvernementaux, sous la pression, une fois de plus, de l'industrie alimentaire désastreuse, voilà que, plutôt que de mener un assainissement des pratiques d'élevages dont on connait les affres tant sur le plan sanitaire, qu'environnemental, et faut-il le rappeler, car cela n'est pas toujours bien perçu, sur le plan social également car qui dit augmentation en taille de toute forme d'industrie signifie en parallèle réduction asymétrique des emplois nécessaires, au moins à court terme.

Alors de quoi la Bretagne a-t-elle vraiment besoin, de réduction des pollutions et d'emplois, or à contrario on va favoriser l'inverse, sur quelle planète vivent ceux qui ont validé ce décret, quand bien même on multiplierait par dix les productions animales elles ne concurrenceront plus jamais les coûts de productions des pays émergents, c'est d'ailleurs là le fond du problèmes, la particularité de l'élevage porcin Breton est qu'il est en concurrence avec des élevages industriels internationaux inégalables en terme de coût de productions, soit un modèle Breton obsolète pour nombres d'observateurs, et pas seulement écologistes ou environnementaux.

Plutôt que de changer d'orientation pour revenir à des productions animales plus respectueuses, à la fois des animaux, de l'environnement, et des consommateurs, on va continuer cette croissance aveugle et suicidaire.

Bretagne poubelle porcine de la France, l’extension des porcheries facilitées, les bonnets rouges vont être satisfait.
Commenter cet article