Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'avenir sera ce qu'on en fera !

Pour un avenir durable et partagé. Parce que je veux croire que l'humain et l'humanité qui en émane pourrait ne pas être un cancer pour la terre et un vampire pour ces congénères. Profondément humaniste, pacifiste, je n'entrevois qu'une solution d'avenir durable et pérenne, en finir avec la destruction systémique de notre écosystème nourricier qu'est la planète. Je prône l'égalité d'importance de toute vie, minérale, végétale, animale, humaine car toute vie est interdépendante des autres. Et rappelons nous, la seule énergie qui n'émet pas de GES est celle qu'on utilise pas ! Le superflue de nos consommations c'est de l'énergie vitale que nous volons à nos enfants et aux leurs !

Atmosphère atmosphère, quand la pollution de l'air atteint même le toit du monde

Publié le 22 Décembre 2013 par Daniel JAGLINE djexreveur in particule fine, Pollution, radioactive, cancérigène

L'OMS en est venu à classifier l'air que l'on respire de cancérigène !

Est-ce que l'on se rend bien compte de ce que cela signifie ?

L'air se répand, l'air n'a pas de frontière, les contrées les plus inaccessibles ne sont pas épargnées, rien ni personne ni échappe, de la plus profonde caverne aux plus hauts sommets, nul part ou se réfugier, et si à force d'inconscience on en venait à le rendre vraiment irrespirable cet air !

La Chine est sans doute le pays où l'air est le plus pollué dorénavant, mais elle envahie d'une nouvelle manière le Tibet, qu'elle occupe déjà indignement, sa capitale Lhassa était vendredi dernier enveloppée d'un épais brouillard.

Atmosphère atmosphère, quand la pollution de l'air atteint même le toit du monde

Outre les particules fines dont on sait maintenant les effets insidieux, et dont on accepte enfin de révéler l'importance, il y a d'autres éléments dont on veux encore essayer de cacher la présence dans l'atmosphère, éléments dont les conséquences sont tout aussi dramatiques ce sont les diverses particules radioactives qui se répandent inexorablement, celles là non plus ne connaissent pas de frontières !

Commenter cet article