Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

OGM, l'étau se desserre, ou l'art de contourner la science et la justice

S'il y a bien un lobby exemplaire par son efficacité, c'est celui des industriels des semences PGM, Monsanto et consorts, ce ne sont pas les seuls bien sûr à être efficaces, on peut également leurs adjoindre les lobbies pour le tabac, ou pour les armes aux Etats-Unis, mais je ne crois pas que jusque là un seul d'entre eux avait réussi à court-circuiter tout ce qui pouvait l'entraver, y compris une décision de justice.

Cela se passe aux Etats-Unis, et bien qu'il faille rappeler que cette loi qui vient d'être votée, ne semble porter que sur un texte qui n'aurait d'influence que jusqu'au mois de septembre, le préalable est inquiétant, mais ce qui l'est plus encore, c'est la manière, cette insertion d'une problématique hors cadre, hors contexte qui vient se greffer là, démontre, à mon sens, la volonté de tromperie.

Voir ici un article de la page "planète" du média le Monde, qui soit dit en passant est vouée semble-t-il à disparaître à moins peut-être que nous soyons très nombreux à nous en offusquer ici !

La pression permanente qu'exerce ce lobby sur toutes les instances décisionnelles a déjà permis d'imposer la possibilité maintenant admise, reconnu, légalisée et inattaquable de présence de traces de gènes modifiés dans n'importe quel aliment, y compris ceux destinés à l'alimentation humaine, dans une proportion certes minime, mais est-il nécessaire de rappeler que scientifiquement le doute subsiste quand à l'influence que peuvent avoir quelques éléments que ce soit, même à toute petite dose, l'impact pouvant se révéler et augmenter au fil du temps par effet d'accumulation, ou encore par effet cocktail de par son addition et son interaction avec d'autres éléments qui viendraient en modifier les effets.

Si en Europe les restrictions ont tout de même empêché jusqu'alors une invasion massive, rien ne garantie que cette situation perdure, les divisions internes ont jusque là plutôt entraîné un blocage, mais malgré cela en terme d'autorisations, le tendance tourne indéniablement à moins de restriction.

Le principe d'équivalence en substance bien que décrié, à raison à mon sens, avait déjà permis quelques intrusions, mais que dire de ce qui se trame maintenant, où le lobby tente d'obtenir que les autorisations pourraient être obtenu sans même que des recherches soient menées, que les recherches menées actuellement par les industriels aux mêmes, juges et parties donc, soit insuffisantes, et très partiales, n'est plus à démontrer, mais que dire donc de cette volonté de carrément passer outres.

On pourrait effectivement se dire de manière caricaturale, que recherches biaisées ou pas de recherches équivaut sensiblement au même résultat !

Mais bien sûr ce n'est pas aussi simple, cette volonté des industriels est encore contrée en Europe comme cela nous est confirmé par cet article de 'inf'ogm', mais ce même article nous présente le projet 'grace' qui pourrait être une bonne nouvelle, si, ces recherches étaient menées de façon tout à fait indépendante, on peut malheureusement en douter, a la lumière de cet article donc.

Un autre article m'a interpellé, car il vient porter un éclairage sur les intentions et les moyens que s'autorisent le lobbying pro-pgm, on se souvient de ce qu'il est advenu de l'étude de 'Gilles-Eric Séralini', mais sait-on que ces sociétés sont prête à aller très loin, en voici un aperçu :

http://www.ifex.org/international/2013/04/04/seeds_of_dissent/fr/

Cet article vaut d'être lu dans sa totalité aussi n'en tirerais-je aucun extrait.

Il me semble important, de mettre ici en exergue le fait que l'administration Américaine, use maintenant de son influence pour faire baisser la garde à l'Europe dans ses importations de produits OGM, il va sans dire que cette pression supplémentaire va peser.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article