Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Eau : enjeu planétaire de demain, à envisager aujourd'hui.

On ne le dira jamais assez, on ne le mettra jamais assez en avant, sans eau point de vie.

C'est simple, c'est radical, c'est intransigeant, alors la question qui se pose depuis déjà longtemps pour certains, ne va-t'elle pas nous apparaître à nous aussi, vraiment cruciale, nous qui connaissions jusqu'ici l'abondance ?

Il semble bien que ce qui n'était jusqu'alors qu'une hypothèse alarmiste portée par des sois-disant extrémistes écologistes radicalement portée à jouer avec les peurs ancestrales profondes, comme veulent le faire croire une grande majorité de décideurs et de penseurs de ce monde financo-industriel voué au profit immédiat, se voit confirmée par de nouvelles projections faîtes cette fois ci par des personnalités à qui on ne pourra pas faire porter ce type de soupçon.

L'eau est un enjeu mondialement redoutable, les déséquilibres déjà existant ne vont faire que s'accroître et s'aggraver, si certaines zones vont peut-être en tirer un certain bénéfice pendant quelques temps, il y a fort à craindre que d'une manière beaucoup plus générale ce sont bien des restrictions d'eaux qui vont devoir se profiler à l'horizon.

Ce que je redoute le plus c'est qu'il va bien y en avoir pour tirer profit de cet alarmante projection, et que le tentatives pour s'approprier les réserves et capacités à en créer, vont se multiplier de part et d'autre, et que cet enjeu vital de l’approvisionnement en eau risque de devenir une guerre économique qui pourrait bien avoir des conséquences encore plus désastreuses que le manque d'eau lui même, la spéculation faisant bien plus de dégâts, que la rareté dans de nombreux domaines. La preuve en a déjà été faîte au sujet de la nourriture et des produits fossiles.

Au même titre que pour toutes les autres ressources naturelles, l'eau est surexploitée, le gaspillage est tel que le pourcentage de perte de cet élément pourtant vital est incroyable, hallucinant d'inconscience, l'eau vaut bien plus que le pétrole fondamentalement, imaginons donc un instant qu'on perde autant de pétrole qu'on perde d'eau, je crois pouvoir affirmer qu 'on en manquerait déjà si tel était le cas.

Il va falloir revoir en profondeur notre attitudes vis à vis de la planète, c'est indéniable, irréfutable, inéluctable, plus longue sera cette prise de conscience plus désastreuses et dévastatrices seront les conséquences, à l'instar des évolutions climatiques qui se dessinent. Ce sont tous nos modes de vies qu'il faut réévaluer et transformer, en terme d'utilisation de l'eau disponible, et du maintient de sa qualité, car il ne faut pas seulement voir l'eau en terme de quantité, mais aussi en terme de qualité, en terme de capacité d'utilisation en temps que source de vie potable, et exploitable.

Chaque geste compte, notre quotidien nous en apporte de nombreux exemples, sauront nous le transformer pour économiser l'eau et l'empreinte générale sur les ressources naturelles, l'avenir en dépend, soyons en certain, et pas que celui de peuples lointains, le nôtre aussi, ne nous y trompons pas !

La planète en déficit d’’eau d’ici 2025

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article