Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vers des lendemains synthétiques !.

Le monde tel qu'il est ne suffit pas à l'être humain !.

Cela se passe au USA, mais si les portes s'ouvrent officiellement là-bas, l'Europe ne pourra que prendre le train, elle prépare d'ailleurs le wagon depuis quelques temps :

"Le projet européen SYNBIOSAFE30 étudie les aspects éthiques et de sécurité de la biologie synthétique, alors que déjà sont développés des projets de création d'acide nucléique artificiel. L'Europe soutient financièrement un projet dit « 3NA » (acronyme anglais de "3ème forme d'acide nucléique") de création d'un acide nucléique artificiel différent de l'ADN et de l'ARN. Le CEA y participe avec des laboratoires anglais et belges. Les promoteurs de ce projet estiment qu'il s'agit aussi d'un moyen de rendre les biotechnologies plus sûres que les OGM actuels, en limitant les risques qu'ils contaminent l'environnement, d'autres espèces ou des espèces parentes14." Extrait de :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Biologie_synth%C3%A9tique

L'article qui me fait réagir est le suivant :

http://labioethiquededemain.wordpress.com/2010/12/18/la-commission-obama-sur-la-bioethique-donne-son-feu-vert-a-la-recherche-en-biologie-synthetique/

Extraits :

"La commission de bioéthique qui conseille les choix du gouvernement américain dans ce domaine, et qui a été créée à l’initiative du président Obama au début de son mandat, vient de rendre public une décision très intéressante pour la recherche cellulaire. Sa position est de dire qu’il n’est nullement nécessaire d’appliquer des méthodes de régulation spécifiques ou même de faire cesser ce champ de recherche embryonnaire, qui reste pourtant très controversé auprès des bioéthiciens du fait des possibilités illimitées de façonnement du vivant qu’il permettrait si poussé à bout.(...)Les applications de cette recherche ne sont déjà plus chimériques car se retrouvent dans des domaines aussi différents que la manufacture de médicaments contre le malaria ou encore dans la production de biocarburants. Ce n’est donc que l’aurore de la biologie synthétique, et les perspectives économiques sont gargantuesques."

Deux affirmations dans cet article me font frémir, la 1ère dit en substance ceci : "Justement ce rapport de la commission gouvernementale souligne justement le fait que cette recherche manque de maturité pour être explicitement porteuse de risques." 

Parce que cette recherche manque de maturité, elle ne pourrait pas être porteuse de risques !.

Selon moi, fieffé inculte, c'est justement parce qu'elle manque de maturité, que le potentiel risque est gargantuesques, aussi gargantuesque que le sont les "perspectives économiques", qui les aveugles visiblement.

Et voici la seconde affirmation :

"Le politique peut prendre le rôle de la conscience de la science, mais doit laisser le temps que cette dernière s’exprime avant de l’étouffer comme c’est le cas en France."

 Autrement dit faisons accepter au public, l'idée que les chercheurs n'ont pas à se poser de questions de conscience, ces questions là seraient du domaine politique, mais il faudrait que les politiques avant d'agir, aient laissé d'abord le temps aux chercheurs de développer en toute liberté, et advienne que pourra !.

Voici deux articles exprimant ce que je ressent, et crains.

Je vous invite à les lire.

http://www.amisdelaterre.org/Biologie-synthetique-synthese-de.html 

http://blog.mondediplo.net/2010-05-21-La-boite-de-Pandore-de-la-biologie-synthetique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article