Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une huile à qui on ne remettra pas la "palme d'or" !

L'huile de palme fait couler beaucoup d'encre depuis un moment, et pour cause !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Huile_de_palme

Extrait :

Conséquences pour la biodiversité [modifier]

L'huile de palme est une des plus consommées dans le monde. Elle est utilisée dans l'industrie agro-alimentaire et en cosmétique. On en trouve par exemple dans la composition d'un produit de consommation courante sur dix en Grande-Bretagne. La demande d'huile de palme est en forte augmentation car elle est bon marché. L'exploitation très rentable des palmiers à huile attire les agro-investisseurs qui remplacent la forêt primaire nourricière par des monocultures de palmiers à huile. Cela se fait avec l'accord des gouvernements, sans se soucier du caractère irremplaçable de ces forêts ni des populations qui vivent en symbiose avec elles[13].

Les forêts des principaux pays producteurs (Malaisie, Indonésie, Bornéo et Sumatra), ont été détruites à plus de 90% aux XIXe et XXe siècles, et la déforestation massive continue pour laisser la place à des palmeraies[14].

Cela provoque des destructions de forêts tropicales et de tourbières[15]. Il en résulte une aggravation des rejets de gaz à effet de serre, mais aussi une réduction du milieu de vie de nombreuses espèces dont l'orang-outan. On estime à 5000 le nombre de ces grands singes victimes chaque année de cette exploitation[16]. Si rien n'est fait, 98% des forêts humides indonésiennes, habitat naturel des orangs-outans, auront disparu en 2022[17].

 

Deux articles de "L'Express" :

http://www.lexpress.fr/actualite/environnement/faut-il-boycotter-l-huile-de-palme_894015.html

http://www.lexpress.fr/actualite/environnement/de-l-huile-grincante-dans-les-rouages_888301.html

 

Un article du "Figaro" :

http://www.lefigaro.fr/matieres-premieres/2010/05/19/04012-20100519ARTFIG00692-huile-de-palme-le-cauchemar-des-ecologistes.php

 

Ce qu'en dit "Futura-Science :

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/developpement-durable-1/d/huile-de-palme-une-catastrophe-ecologique-planetaire_13869/

 

Un reportage pour l'émission de M6 "Capital" :

 
Certaines grandes chaines de distribution ont pris des mesures, parfois mêmes d'éradication :  

 http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/03/25/l-huile-de-palme-va-disparaitre-des-produits-alimentaires-de-la-marque-casino_1324166_3234.html

 

Tout ceci n'est pas très nouveau donc, mais ce qui m'a ammené à cet article, est un rebondissement que je trouve parfaitement révélateur de la mesquinerie mercantile qui anime les industriels, dans ce domaine également ! parmi tous les autres, enfin tous en fait !

Il y a quelques temps "Greenpeace" relançait le débat :

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Deforestation-Greenpeace-accuse-a-nouveau-un-geant-de-l-huile-de-palme?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%253A+Goodplanetinfo+%2528Les+D%25C3%25A9p%25C3%25AAches+GoodPlanet.info+%2529

Extrait :

"L'organisation écologique estime que le groupe Sinar Mas, via sa filiale Smart spécialisée dans l'huile de palme, "a continué à déboiser des forêts à haute valeur de conservation en dépit de son engagement d'y mettre fin au 1er juillet", a déclaré Bustar Maitar, l'un de ses responsables à Jakarta.

Greenpeace appuie ces accusations sur une série de photos aériennes prises les 5 et 6 juillet au dessus d'une large zone de plantations de l'ouest de Bornéo. Certaines d'entre elles montrent des engins de chantier en activité sur des tourbières de plus de trois mètres de profondeur, selon elle.

Le groupe a réfuté ces allégations, affirmant que toutes ses plantations avaient été développées "sur des terres déjà dégradées". "Nous ne sommes pas responsables de la disparition des forêts primaires, qui sont l'habitat naturel des orang-outans (...) Au contraire, nous protégeons des zones à haute valeur de conservation, créant des sanctuaires afin de préserver la biodiversité", a déclaré Daud Dharsono, directeur-général de Smart, dans un communiqué."

 

Un peu plus tard ! et là, je suis au regret de vous annoncer, que je ne retrouve pas de trace de l'info que je cherchais, qui a pourtant circulée quelque part puisque je l'ai en mémoire, (et si moi, j'ai quelque chose en mémoire, c'est que ça a bien existé), récemment, donc disais-je  "Sinar Mas" se gargarisait en annonçant que  l'étude qu'ils avaient commandée auprès de Control Union Certification (CUC) et BSI group pour « vérifier les accusations portées par Greenpeace » avait prouvée, que "Greenpeace" les accusaient à tord, et qu'ils avaient été "blanchi" par les résultat de cette étude, or il n'en est rien !  

extrait de  :

http://fr.finance.yahoo.com/actualites/huile-de-palme-le-bras-de-fer-continue-entre-sinar-mas-et-greenpeace-newsthic-eba097cbd507.html?x=0

et aussi :

http://les4elements.typepad.fr/blog/2010/08/sinar-mas-%C3%A9choue-%C3%A0-reverdir-son-image.html

et encore ! :

http://fr.finance.yahoo.com/actualites/huile-de-palme-le-bras-de-fer-continue-entre-sinar-mas-et-greenpeace-newsthic-eba097cbd507.html?x=0

et pour finir ! :

http://forets.greenpeace.fr/indonesie-humiliant-desaveu-pour-sinar-mas

extrait :

"Le cabinet d’audit BSI auquel Sinar Mas avait commandé un audit indépendant en début d’année a publié hier une déclaration selon laquelle leur audit a été « déformé dans la façon dont il a été publié et présenté ». Le cabinet d’audit en profite pour reconfirmer que le groupe a opéré dans le non respect de la loi indonésienne en détruisant des tourbières et des forêts sans les permis requis depuis plusieurs années.

Voir la déclaration du cabinet (en anglais) :
http://www.bsigroup.com/en/About-BSI/News-Room/BSI-News-Content/General/Verifying-Greenpeace-Claims-report-BSI-Group-issues-clarification-and-summary-statement/

Le cabinet d’audit a même demandé que les clarifications soient publiées sur le site web de Sinar Mas. Ce qui n’a pour l’heure pas été fait.

Lors de deux conférences de presse organisées la semaine dernières à Jakarta et à Londres, Sinar Mas a voulu manipuler les résultats de l’audit pour tenter de rassurer clients et partenaires commerciaux voire même d’empêcher certains d’entre eux de rompre leurs contrats avec le géant Indonésien".

La seule "palme" qu'on pourra leurs décerner, est celle de la plus imbécile tentative de "détournement de l'info".

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article