Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une quantité "minuscule",pour un "impact très très modeste" dixit "Tony Hayward"

"L'équivalent de quelque 5.000 barils de pétrole s’échappent quotidiennement du puits de pétrole et selon ses propres affirmations, BP serait maintenant capable de récupérer le contenu d'environ 2.000 d'entre eux.
Hier, BP pouvait pomper seulement un cinquième des 800.000 litres se déversant chaque jour en mer. Si le progrès est réel, il ne semble malheureusement pas être suffisant, en tout cas pour le président Obama qui prévoit d’instaurer une commission d’enquête, afin de déterminer les causes du naufrage de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon.
Selon les estimations de BP, la catastrophe aurait coûté jusqu’à présent 625 millions de dollars (soit plus de 500 millions d’euros), soit 175 millions de dollars (140 millions d’euros) de plus que les prévisions. En tout, ce désastre écologique pourrait engendrer une facture de 2 milliards de dollars (1,6 milliard d’euros) pour la compagnie."

Article de "Maxiscience" :

http://www.maxisciences.com/bp/maree-noire-bp-parviendrait-a-pomper-40-du-petrole-s-echappant-du-puits_art7392.html

 

"Dans un communiqué, BP annonce que les volumes récupérés chaque jour ont désormais doublé par rapport au début des opérations dimanche. Le directeur opérationnel de BP Doug Suttles a dit que la compagnie espérait pouvoir récupérer ainsi environ la moitié du pétrole qui s'échappe du puits depuis l'explosion du plate-forme de forage le 20 avril dernier.

BP estime que l'équivalent de 5.000 barils s'échappe chaque jour du puits, même si les autorités américaines juge qu'il s'agit au mieux d'une estimation approximative. Des chercheurs qui ont étudié des images de la fuite craignent que le volume ne soit bien supérieur.

Dimanche, les équipes ont posé un tube d'1,6km de long pour collecter, d'abord lentement puis en quantités de plus en plus importantes, le pétrole craché par le puits. AP"

confirmé ici par "Le nouvel Obs"

  http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20100518.FAP1798/golfe-du-mexique-bp-dit-recuperer-desormais-2-000-barils-par-jour.html

 

"Le géant britannique a "testé avec succès" dans la nuit de samedi à dimanche un conduit relié à un bateau, a indiqué le centre de commandement des opérations de secours dans un communiqué.

Le tube de 15 cm de large a été inséré dans le puits d'une cinquantaine de cm de diamètre "recueillant un certain volume de pétrole et de gaz", selon la même source. Le pétrole a été stocké à bord d'un navire se trouvant à 1.500 m du plancher océanique, tandis que le gaz naturel a été brûlé à la surface.

L'opération a toutefois été écourtée car le conduit s'est déplacé de son ancrage, ce qui est "décevant" mais pas surprenant, ont affirmé les autorités américaines, soulignant qu'une telle opération n'avait jamais été testée jusqu'à présent à de telles profondeurs.

Si elle réussit, la pose du conduit ne permettra toutefois pas de récupérer l'ensemble des 800.000 litres d'or noir, selon les estimations officielles, qui se déversent chaque jour dans les eaux du Golfe.

Ce volume serait 5 à 20 fois supérieur, selon de récentes évaluations d'experts, dont la thèse semble être accréditée par la découverte, par des scientifiques américains d'énormes nappes de brut à grande profondeur"

Un peu de précision avec "goodplanet".

http://www.goodplanet.info/goodplanet/index.php/Contenu/Depeche/Maree-noire-dans-le-Golfe-du-Mexique-BP-parvient-pour-la-1ere-fois-a-pomper-du-petrole?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29

 

Les chiffres, ah les chiffres !

Quand BP nous affirme que 800 000 litres s'échappent, des experts commencent à parler d'une fuite qui pourrait être de 5 à 20 fois supérieur !!, ça, ça prouve au moins à quel point, il est en fait quasi impossible de calculer cette fuite.

Et puis voilà que pour la première fois BP, parvient à récupérer une partie de ce pétrole, par le biais d'un tuyau, qui doit faire à peu près 10 à 15 cms de diamètre, qu'ils ont insérer dans l'orifice d'ou s'échappe le pétrole, qui doit faire lui  approximativement 50 cms de diamètre, si j'ai bien compris !.

Je n'ai pas trouvé de vidéo ou d'image, dommage, mais essayez d'imaginer !

BP affirme donc récupérer ainsi près de la moitié du pétrole qui s'échappe grace à cette technique !!??

Faudrait voir à ne pas nous prendre pour des imbéciles !

Mais encore si c'était le plus terrible !, non ce n'est rien, ce n'est rien à côté de cette infamie que le Patron de BP " Tony Howard" à osé affirmer lors d'une" interviews à Sky News" :

 "la réaction de BP face à une situation d’urgence avait été "un cas d’école".
ça déjà ça vaut qu'on y regarde de plus près, mais c'est pas tout !

"Tony Hayward affirme qu’il "pense que l’impact sur l’environnement de ce désastre sera très, très modeste". Vendredi dernier, il avait déjà minimisé la fuite du puits, en déclarant au Guardian : "Le Golfe du Mexique est très grand et le volume de pétrole et de dispersant que nous y mettons est minuscule comparé au volume total de l’eau".

Si ça ce n'est pas scandaleux !

Une idée m'a traversé l'esprit à la lecture de cette ignoble affirmation, une comparaison certe discutable, je vous l'accorde d'avance, mais...

Mr Tony Hayward, l'impact que peut avoir une chose sur une autre, se déterminerait-il en terme de rapport de taille uniquement, avez vous vu un jour, un virus, par exemple un virus du sida, imaginez, qu'on implante ce si minuscule virus dans votre corps !, ais-je besoins de pousser plus loin la démonstration...... ! 

De nombreuses interrogations et suspicions entourent cette situation, voir par exemple l'article de "Le Monde" :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/05/18/maree-noire-le-laxisme-de-bp-et-des-autorites-americaines_1353565_3244.html

extrait :

"le Daily Comet, a révélé lundi qu'un "plan d'intervention" en cas de marée noire de 582 pages avait été élaboré par BP et approuvé par le Minerals Management Service (MMS), l'agence fédérale chargée de contrôler les plates-formes pétrolières.

Or, si le document indique comment utiliser les dissolvants ou communiquer aux médias, rien ne prévoit dans ces centaines de pages la rupture d'un puits en profondeur. Les solutions envisagées jusqu'à présent par BP – couvercle, tuyau de pompage – ne figurent pas dans ce fameux plan, ce qui renforce l'impression d'une totale improvisation. "Ce plan souffre d'un 'manque d'imagination', considère Nick Rahall, président du Comité de ressources naturelles, dans le Daily Comet. Il me semble qu'il aurait dû y avoir un plan B, C et D en place avant que l'accident ne survienne, un plan qui aurait pu éviter que tout soit réalisé à la hâte alors que des millions de litres de prétrole se déversent dans le Golfe."...................Selon AP, la plate-forme Deepwater aurait également été autorisée à fonctionner sans les documents de sécurité nécessaires et aurait déjà connu de nombreux problèmes. L'enquête souligne que le laxisme du MMS serait tel que depuis longtemps les compagnies instaureraient elles-mêmes leurs propres normes de sécurité. Comble de l'ironie, l'année dernière, le MMS aurait félicité Deepwater sur ses mesures de sécurité."

Tout cela est déjà tellement inadmissible !.

Mais je ne peux m'empêcher d'imaginer un autre scénario un peu fou, un peu "machiavélique" !

Quelque chose me turlupine, et si cette fuite avait pu être contrée d'une toute autre manière ?.

Toutes  ces tentatives ont la même orientation, devrais-je dire le "même objectit", RECUPERER ce pétrole qui fuit, mais moi je me dis, lorsqu'il y a une fuite, que fait-on d'ordinaire ? ....... on la colmate !  on la bouche !, on ferme le robinet !......oui les circonstances sont particulièrement difficiles, certe !.......... mais s'ils ne s'étaient pas posés les bonnes questions !

En réalité je pense en fait, si ils avaient écartés d'autres orientations, au profit d'une seule, si ils étaient partis d'une  l'hypothèse, et une seule,.................... qu'ils allaient pouvoir "sauver" ce puit, et, ensuite continuer de l'exploiter ! .

Est-ce si fou que cela !?

Pour moi même modérer, mes propos, m'auto-censurer, je vous invite à proposer à BP, vos solutions, ou idées de solutions pour enrayer cette fuite ! :

  

http://www.deepwaterhorizonresponse.com/go/site/2931/

Bientôt il pourrait même y avoir un concours, avec des cadeaux à l'appui, preuve, qu'ils avaient "vraiment réfléchi" avant !

 

  

 

LES INTERNAUTES MIS À CONTRIBUTION

A défaut de solution d'urgence probante pour arrêter l'hémorragie de brut, BP se lance dans la communication. Le groupe pétrolier a ouvert un site Internet "deepwaterhorizonresponse.com". Outre suivre les opérations en cours, les internautes peuvent y suggérer des "solutions alternatives". Les plus pertinentes d'entre elles seront étudiées par les ingénieurs de la compagnie pétrolière.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article