Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Medef vu par un de ces anciens membres, ouvrir les yeux est possible !.

Ce type de témoignage est suffisamment rare, pour ne pas le considérer.

Il ne s'agit plus là d'un regard extérieur, d'un jugement sans aucunes réelles connaissances du milieu, mais bien de quelqu'un qui connait la maison !.

a look

http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article15771

Extraits :

« Prédateurs », « nomenklatura capitaliste », « médias stipendiés par le pouvoir »… Ce vocabulaire fleuri auquel vous recourez dans votre livre peut surprendre venant d’un acteur du système…

Éric Verhaeghe Ce sont les mots de quelqu’un qui a vu… Aujourd’hui, chacun doit prendre sa responsabilité. Je m’adresse aux citoyens. Et les patrons sont des citoyens, aussi. Croire que travailler dans l’univers patronal signifie endosser forcément des doctrines qui sont dangereuses pour l’économie de marché est une erreur. Et je dis très clairement qu’aujourd’hui la doctrine du Medef est dangereuse parce qu’elle est potentiellement productrice d’un risque systémique. À mes yeux, ce qui ressort de la crise de 2008, c’est que la pérennité de l’économie de marché tient beaucoup plus aux salariés qu’à leurs patrons.(...)

À maintes reprises, vous comparez les privilégiés d’aujourd’hui à la noblesse de l’Ancien Régime…

Éric Verhaeghe Le paradigme de 1789 permet en effet de comprendre notre époque… Avant la Révolution, il y a une crise des finances publiques et une crise économique  ; les élites en profitent et ne veulent surtout pas faire le moindre effort pour enrayer la crise. Aujourd’hui, nous avons un phénomène absolument identique  : par exemple, mesure-t-on bien que la dette publique, c’est de l’épargne garantie pour les très gros revenus  ? Lorsque Liliane Bettencourt reçoit un chèque de 30 millions d’euros au titre du bouclier fiscal, ce chèque est financé par de la dette que Liliane Bettencourt achète sous la forme d’emprunts d’État et, du coup, quand on la rembourse, on lui fait un nouveau cadeau. Le bouclier fiscal est une opération de passe-passe qui permet d’accroître le patrimoine des gros revenus en le faisant financer par l’écrasante majorité des citoyens.

 

Je ne suis pas un économiste, et je dois avouer que je ne maîtrise pas ces rouages qui sont décrit là, mais il me semble qu'ils sont donc tout à fait vérifiable.

Ceci me conforte dans l'idée qui s'est forgée en moi, c'est qu'en fait à l'instar des politiciens, des gens de la haute finance, et de bien d'autres "bulles" comme la bourse !, les "grands Patrons", ne vivent pas dans le même monde que nous, ils se sont créé des sortes de circuit fermés, j'oserais presque les définir comme des mondes virtuels, s'ils n'avaient autant d'impacts gravissimes, qui les déconnectent en quelque sorte du monde réel, pas étonnant alors qu'ils n'aient plus une réelle compréhension des incidences de leurs orientations accaparatrices, égocentriques.

Ils se sont aveuglés eux-mêmes !.


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article