Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Transparence : terme mis à mal dans nos démocratie malade !

Je découvre à la suite de la lecture d'un article que je vais mettre en lien ci-dessous, l'existence d'une organisation internationale de la société civile de lutte contre la corruption.

Son nom "Transparency International", celle ci vient de publier son huitième rapport annuel sur la mise en œuvre de la convention de l'OCDE relative à la lutte contre la corruption d'agents publics étrangers par les entreprises adoptée en 1997.

L'article de "Novethic" qui m'a ammené à cette découverte est le suivant :

http://www.novethic.fr/novethic/rse_responsabilite_sociale_des_entreprises,pratiques_commerciales,corruption,transparency_crise_freine_lutte_contre_corruption_internationale,138264.jsp

Extrait :

Adoptée en 1997, la Convention de l’OCDE impose aux 39 pays signataires de pénaliser la corruption internationale émanant des entreprises. Au total, ces 39 pays sont responsables de deux tiers des exportations mondiales et trois quarts des investissements à l’étranger. Leurs engagements font l’objet d’un suivi par l’OCDE, à raison de neuf à dix examens de pays réalisés chaque année.Transparency International de son côté réalisé une évaluation indépendante basée sur les rapports de ses sections nationales dans 37 des 39 Etats -à l’exception de l’Islande et de la Russie*. Son classement repose sur 4 niveaux de mise en oeuvre de la Convention : active, modérée, faible et inexistante, fondé sur le nombre d’enquêtes et d’affaires de corruption traitées ainsi que leur importance, et en prenant en compte le volume des exportations du pays. 

Au final, les résultats sont très mitigés : 7 pays représentant  28 % des exportations mondiales (Allemagne, Danemark, Etats-Unis, Italie, Norvège, Royaume-Uni et Suisse ) en font une application « active » ; 12 pays représentant 25 % des exportations mondiales (Argentine, Australie, Autriche, Belgique, Canada, Corée du Sud, Espagne, Finlande, France, Pays-Bas, Suède et Japon) font une application « modérée » ; et 10 pays représentant 6 % des exportations mondiales (Brésil, Bulgarie, Chili, Hongrie, Luxembourg, Mexique, Portugal, République slovaque, Slovénie et Turquie) affichent une application  « faible »  tandis qu’elle est « inexistante » dans 8 pays représentant 4 % des exportations mondiales (Afrique du Sud, Estonie, Grèce, Irlande, Israël, Nouvelle-Zélande, Pologne et République tchèque ).

Ceci a piqué ma curiosité, j'ai donc voulu en savoir un peu plus, je suis donc allé sur le site de la branche Française de "Transparency International, dont voici le lien :

http://www.transparence-france.org/

Voici pour exemple un écrit récent :

a look

http://www.transparence-france.org/ewb_pages/div/Rapport_NIS_Europe.php

Extrait :

La France ne fait pas partie des deux groupes d’Etats les plus performants. Son système national d’intégrité est situé sur le même plan que celui des Pays-Bas et de la Belgique. Bien que relativement solide, il se caractérise par certaines faiblesses. 

Le Parlement, l’Exécutif et la Justice sont en France les maillons faibles de la lutte contre la corruption. La France se distingue en cela des autres pays européens. Autre différence, les services publics et la société civile sont bien notés en France alors qu’ils occupent respectivement le 11ème et 8ème rang dans la moyenne européenne. A l’instar de la plupart pays européens, les institutions qui arrivent en tête sont les juridictions financières (Cour des comptes, chambres régionales des comptes) et les organes de contrôle des élections. 

J'y ai trouvé là une démarche qui me semble très positive, et que je souhaite donc relayer.

Ils ont établi 7 propositions :

1. En finir avec les conflits d’intérêts !
2. Un « Super Procureur » pour une justice réellement indépendante
3. Élu corrompu = au moins 10 ans inéligible
4. Halte au cumul des mandats
5. Garantir la transparence et l’indépendance de l’expertise
6. Pleine lumière sur le lobbying
7. Déontologie : pour un contrôle citoyen !

La lecture de ces 7 propositions m'a interpellé, et je suis en accord avec cette approche.

Chaque citoyen peut soutenir cette action en signant cette liste de propositions, ce que j'ai fais, et que je vous invite à faire également.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article