Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Terres rares, apprendre plutôt à s'en passer !

Ce n'est pas parce que c'est mini, que ça coûte moins en nature, au contraire, plus on miniaturise, et plus les ingrédients à utiliser son rares, et-ou demandent plus de travail pour y parvenir.

Notre quête effrénée de technologies de pointe a mis en branle des systèmes pervers, des phénomènes provoqués et organisés de modes et tendances, à l'obsolescence programmée, en passant par la publicité méthodiquement incitatrice, on nous subjugue, on nous aveugle avec notre assentiment plus ou moins consentie, parfois même suggéré.

Mais à quel prix ! et pour quel avenir ?

j'avais déjà compris que les terres rares, devenaient un enjeu majeur, parce qu'elles étaient donc rares, mais ce que je découvre, et que je n'avais pas compris, c'est que leur exploitation est aussi une plaie environnementale à ce point importante que, si la Chine en détient en quelque sorte le monopole, ce n'est pas tant que les réserves ne seraient que dans ses sous-sols, mais parce que leur exploitation en Europe notamment ne serait pas acceptée tant l'impact environnemental est désastreux.

C'est un peu comme avec tout ce qui comporte une gène, ou un danger prétendument nécessaire, et indispensable on en veut pourtant, mais pas chez nous, chez les autres c'est acceptable, mais pas chez nous !

Une minorité dont je commence à m'approcher, utilise de plus en plus souvent une autre forme de pensée, car c'est bien un autre monde qui se projette à travers elle, cette pensée, ce leitmotiv qui dit "ni ici, ni ailleurs".

Ce qui veut bien dire qu'il faut apprendre à vivre sans !

Le nucléaire, les OGM, le gaze de schiste, les nanoparticules, les produits phytosanitaires, les eaux polluées, les famines, les disettes, les conflits, les guerres, la pauvreté, les épidémies,....                       ni ici, ni ailleurs

Ça c'est le monde que je veux préparer pour ma fille, et vos enfants.

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Terres-rares-des-ONG-denoncent-l-hypocrisie-des-pays-developpes?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29

Extrait :

Bien que les terres rares soient réparties de façon assez homogène dans le monde, les mines chinoises fournissent plus de 95% de la production mondiale. "Les pays développés n'extraient pas de terres rares chez eux car les dégâts environnementaux seraient considérables et les conditions de travail très difficiles", ce qui est "inacceptable pour l'opinion publique", souligne Sylvain Angerand. Mais alors "pourquoi l'accepter en Chine ?", demande-t-il.

Les Amis de la Terre dénoncent "l'irresponsabilité des pays développés qui d'un côté incitent à la consommation et de l'autre refusent d'assumer les impacts environnementaux et sociaux qui en découlent".

balance

Il ne devrait jamais y avoir deux poids deux mesures, ce qui n'est pas acceptable chez moi ou près de chez moi, ne peut pas l'être non plus chez qui que ce soit et où que ce soit, sauf si il existe quelque part, y compris près de chez moi, certaines conditions majeures qui changent radicalement la donne, ce qui parfois peut se concevoir.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article