Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tchernobyl : Le mensonge d'état porté par un seul homme, encore une parodie de justice !

Le nuage radioactif, n'a pas passé nos frontières, vous vous souvenez bien sur, l'actualité effrayante à malheureusement rammené ce thème sur le devant de la scène.

Qui est coupable de cette posture mensongère de l'Etat Français ?

Il se pourrait, au bout du compte, que personne ne soit déclaré responsable, le fait même qu'un seul homme soit devant les tribunaux, est déjà la preuve que ce dossier n'a pas permi d'éclairer vraiment cette affaire, après le mensonge, l'injustice ! :

http://www.rtl.fr/actualites/environnement/article/vers-un-non-lieu-pour-le-nuage-de-tchernobyl-7670824469

Extrait :

Une seule personne est mise en examen dans le dossier français, le scientifique spécialisé dans le nucléaire, Pierre Pellerin, 88 ans, poursuivi pour "tromperie aggravée". Il est soupçonné d'avoir caché des informations qu'il détenait sur la radioactivité amenée par le nuage issu de l'explosion de Tchernobyl, passé sur une partie de la France du 30 avril au 5 mai 1986, notamment sur l'Est et sur la Corse. 

Il était directeur du service central de protection contre les rayonnements ionisants (SCPRI), l'une des administrations chargées de la question nucléaire, à l'époque de l'explosion d'un réacteur de la centrale ukrainienne, le 26 avril 1986. Le dossier porte plus largement sur les plaintes de plusieurs centaines de personnes souffrant d'affections de la glande thyroïde, classiques en cas de contamination radioactive. 

Une instruction étouffée ?

Le parquet estime qu'aucun lien n'a pu être établi scientifiquement entre ces maladies et le passage du nuage. Concernant le professeur Pellerin, il estime qu'il est impossible de retenir l'intention de mentir sciemment. Les associations de familles de victimes et les organisations anti-nucléaires ont annoncé leur intention de manifester devant le palais de justice le 31 mars pour protester contre l'intention exprimée par le parquet et ont fait appel au ministre de la Justice Michel Mercier. 

"Les victimes françaises de Tchernobyl estiment que cette attitude vise à étouffer l'instruction pénale portant sur la problématique majeure de la communication officielle en direction des populations", a dit dans un communiqué Chantal Lhoir, co-présidente de l'Association française des malades de la thyroïde. 

Sortir du nucléaire parle de "véritable provocation de la part des autorités françaises, dont l'indécence est d'autant plus incroyable que le monde connaît aujourd'hui une catastrophe nucléaire majeure, et que les Français réclament qu'enfin cessent les mensonges sur le nucléaire et ses graves dangers pour la santé humaine.".  

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article