Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Stockage du CO2, même financièrement ça coince !

Les grand projets européens de captage du CO2 ne vont pas "tous" être menés à terme, à cause d'un prix du carbone trop peu cher.

Pour ma part, cela me réjoui plutôt, car je crois que cette solution n'est pas bonne, je m'en suis déjà exprimé ici et ici et aussi .

Le plus important c'est que cette hypothèse du captage serait plutôt l'alliée de la continuité, voir de l'augmentation de la production de carbone, alors qu'il nous faut au contraire réduire cette production.

a look

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Capture-et-stockage-CO2-l-UE-contrainte-de-reduire-ses-ambitions?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29

Extrait :

BRUXELLES - (AFP) - L'Union européenne va être contrainte d'abandonner plusieurs de ses huit projets de captage et de stockage du CO2, dont le programme Ulcos en France, car elle ne parvient pas à mobiliser suffisament de fonds à cause du faible prix du carbone, ont confié mardi à l'AFP des sources proches du dossier.

Ulcos, projet pilote de captage et de stockage du CO2 porté par un consortium de 48 entreprises de l'UE, doit être mis en oeuvre sur les hauts-fourneaux d'ArcelorMittal à Florange, dans le nord-est de la France, actuellement à l'arrêt.

Mais il figure en huitième et dernière position sur la liste des projets sélectionnés par la Commission européenne comme bénéficiaires du programme spécial de financement NER300.

Le principe de ce programme est de monétariser 300 millions de tonnes de quotas de CO2 prélevés sur une réserve destinée aux nouvelles entreprises dans le système d'échange de quotas instaurés par l'UE pour réduire ses émissions de gaz a effet de serre.

Toutes les études de financement se sont basées sur un prix de la tonne de CO2 oscillant entre 20 et 30 euros. Or les premières ventes de quotas - 140 millions de tonnes de CO2 - ont trouvé preneurs à 8,05 euros la tonne et ont rapporté 1,14 milliard d'euros. Le prix de la tonne de CO2 est aujourd'hui inférieur à 8 euros.

"Si le prix reste inférieur à 8 euros, il sera possible de co-financer 2 ou 3 projets. S'il monte à 15 euros, on pourra en co-financer 4", a-t-on expliqué à la Commission européenne.

Il nous faut vraiment changer de cap !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article