Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sauver nos sols de l'érosion : pas seulement pour nous nourrir !

J'avais déjà compris que le puit de carbone qu'est l'océan, voyait sont fonctionnement altéré, du fait de l'acidification de ce dernier et que cette acidification était dû au moins en grande partie à des causes d'origine anthropique :

a look

http://fr.wikipedia.org/wiki/Acidification_de_l%E2%80%99oc%C3%A9an

Et aussi :

http://www.notre-planete.info/actualites/actu_713_acidification_oceans.php

Et encore :

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2543

Voilà maintenant que je découvre un autre phénomème tout aussi alarmant, dont je n'avais pas connaissance :

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/L-erosion-des-sols-dans-le-monde-aggrave-le-rechauffement-climatique?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29

Extrait :

Selon un rapport du PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement), l’accélération de l’érosion des sols met en péril les puits de carbone que sont les sols. Actualités News Environnement rapporte que depuis le XIXe siècle, 60% du carbone des sols a été perdu. Le changement de la couverture terrestre et de l’utilisation des sols sont les principales causes de la diminution des stocks. « Le carbone dans le sol est facilement perdu, mais difficile à reconstruire »

L'article de "Actualités News Environnement" :

http://www.actualites-news-environnement.com/27945-sols-carbone-PNUE.html

Extraits :

La première couche d’un mètre de sol à la surface stocke à elle seule près de 2200 milliards de tonnes de carbone, soit trois fois le niveau actuellement stocké dans l’atmosphère, d’après le Livre Annuel 2012 du PNUE. (...) Près de 24% des terres mondiales ont déjà souffert d’un déclin de la productivité et de leur état, au cours des vingt-cinq dernières années, du fait d’une utilisation des sols non durable ni soutenable, d’après ce qu’a indiqué le PNUE dans son rapport.

 

Près de 60% du carbone stocké dans les sols et la végétation a été perdu en conséquence de changements de l’utilisation des sols, pour l’agriculture et l'élargissement des villes, depuis le 19ème siècle.

 

Alors que la demande mondiale pour la nourriture, l’eau et l’énergie devrait augmenter de manière considérable, les sols seront sous une pression accrue.

 

Si l’on ne change pas la façon dont les sols sont gérés, près de 20% des forêts, des tourbières et des prairies dans les pays en développement pourraient perdre leurs services écologiques et leur biodiversité d’ici 2030, d’après le rapport.

 

La dégradation des tourbières est un sujet majeur de préoccupation.Les tourbières contiennent plus d’un tiers du carbone des sols du monde. Mais le drainage des tourbières produit actuellement plus de deux milliards de tonnes d’émissions de CO2 par an, soit l’équivalent d’environ 6% des émissions de gaz à effet de serre produites par l’homme, d’après le rapport.

 

Ouvrons nos yeux, nos esprits, nos cœurs, et nos consciences, car si nous ne parvenons pas à inverser nos modes de vie nous pourrions bien être en chemin vers l'auto-destruction.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article