Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand skier, ne sera plus qu'un rève !.

Ce n'est évidemment pas pour demain, mais si on se projette dans un avenir qui concerne nos petits enfants, les enfants de nos enfants ! est-ce si loin que cela !?.

C'est bien de cette échéance là dont on parle, lorsque l'on évoque ce futur encore mal perçu, car les prémices de ces effets, n'ont encore que peut d'impacts visibles dans notre vie quotidiennes, enfin en occident, car pour d'autres, la perception est déjà bien évidente !.

Quand on parle de réchauffement de 1 à 3°, ça parait tellement peu, on installera des climatiseurs !, on ne s'imagine pas, que cela puisse à ce point transfigurer nos quotidiens !.

Peut-être que c'est un peu plus parlant qu'on on envisage une montée du niveau des océans de près d'un mètre, mais là encore, ce n'est pas l'occident qui en pâtira le plus !.

L'avancée des désert ne nous inquiète pas d'avantage, l'érosion des terres, pour la plupart d'entre nous, ce n'est qu'un concept, dont on envisage pas bien les effets, pourtant terriblement gravissimes.

Alors quoi, que faudrait-il comme sensation d'impact direct, hormis celle économique, qui est, chez nous, celle qui va probablement le plus rapidement se faire sentir, et croyez moi, celle là ont va la sentir passer !.

Peut-être que cette nouvelle annonce peut nous parler, et éveiller en nous un avant-goût de nos lendemains désenchantés :

 http://www.developpementdurable.com/environnement/2010/09/A5457/montagnes--la-colonne-vertebrale-ecologique-de-leurope-est-en-danger.html

Extrait :

"Montagnes : « la colonne vertébrale écologique de l’Europe » est en danger

Les 22, 23 et 24 septembre se sont tenus à Megève (Haute Savoie), les Etats Généraux de l’Eau en Montagne. L'objectif ? Etablir un constat des conséquences du réchauffement climatique sur les montagnes européennes et le système hydraulique des grands fleuves qui dépendent d’elles. Les experts tirent la sonnette d’alarme.

 

 

Montagnes : « la colonne vertébrale écologique de l’Europe » est en danger

La fonte des glaciers alpins pourrait fragiliser la stratégie énergétique européenne Crédit photo : © Roberto Zocchi - Fotolia.com

600 experts venus des quatre coins du globe se sont déplacés à Megève pour discuter des montagnes européennes devenues « les premières victimes du réchauffement climatique ». Les rapports du Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) sont sans équivoque : les glaciers alpins ont perdu entre 20 % et 30 % de leur volume depuis 1980 et pourraient à ce rythme régresser de 30 à 70 % de leur volume actuel d’ici 2050."

 

emmanuelle outtier,auteur de cet article, conclus sur une question-réflexion, qui à elle seule, je crois, devrait nous faire frémir :

 "L’énergie nucléaire pourrait également pâtir de cette situation, estime Jean François Donzier dans une interview accordée à Libération : « Que feront les « EDF » de chaque pays pour refroidir leurs centrales thermiques et nucléaires en pleine canicule estivale alors que les rivières seront à sec ? »

C’est donc bel et bien toute notre stratégie énergétique qui pourrait « tomber à l’eau », si nous ne préservons pas nos massifs montagneux."

 

Alors "Après nous le déluge !"

Serions nous donc devenu à ce point égo-centré, que nous ne nous battrions même plus pour l'avenir de nos enfants, et des leurs !?.

Ou alors, allons ouvrir les yeux, et mettre nos dirigeants dans l'obligation d'agir, nous pouvons le faire par notre manière de déconsommer, produire plus pour consommer plus, va tuer notre planète, et nos petits enfants avec, est-ce cet avenir là que nous voulons leur préparer !?.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article