Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand les bagues deviennent boulets, c'est pas une vie pour un manchot !

L'intervention humaine même quand elle se veut respectueuse, et orientée par la volonté de bien faire quelque chose, change insidieusement l'état naturel des choses, et c'est inévitable.

Ces interventions, ne vont, dans certains cas, pas forcement entraîner de conséquences fâcheuses, et négatives, il en est même, qui vont vraiment amener de bon effets, mais il est fort probable que toutes ces interventions entraînent, chaque fois certains effets positifs, et en contre-partie d'autres négatifs, les uns aux conséquences plus visibles que les autres dans certains cas.

Ce qui me semble le plus important dans un exemple comme celui dont il est question ici, c'est que l'on ne peut pas imaginer, envisager, cerner, extrapoler, tous les effets de nos actions, un peu dans l'idée de "l'effet papillon".

Les chercheurs voulaient bien faire, je n'en doute pas, peut-être, n'ont-il pas été assez sérieux dans la décision qui a été prise quand à la manière de baguer ces pauvres manchots qui n'avaient rien demandé.

Les manchots si on leur avait demandé, auraient sans doute dans un premier temps répondu, qu'ils souhaitaient qu'on les laisse juste tranquille, à vivre leur vie de manchots, en veillant à ne pas transformer, ou abîmer leurs territoires, leurs écosystèmes.

L'humain est ainsi fait, qu'ils prétend maîtriser, quel aveuglement !.

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Baguer-les-manchots-les-penalise-et-fausse-les-resultats-des-etudes?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%253A+Goodplanetinfo+%2528Les+D%25C3%25A9p%25C3%25AAches+GoodPlanet.info+%2529

Extrait :

es manchots royaux sur l'archipel de Crozet, dans les Terrres australes et antarctiques françaises © AFP/archives Marcel Mochet

"PARIS (AFP) - "Marqués à vie", les manchots porteurs d'une bague insérée dans un aileron pour les reconnaître se retrouvent pénalisés pour se nourrir et se reproduire ce qui peut fausser le résultats des études, selon des travaux d'une équipe franco-norvégienne publiés mercredi.

Excellents indicateurs de l'état de santé des écosystèmes marins, les manchots des Terres australes permettent notamment de mieux connaître l'impact du changement climatique sur la biodiversité.

"Baguer les ailerons des manchots diminue leur forme physique et biaise les données sur le climat", affirme en couverture la revue scientifique britannique Nature sous le titre "Marqués à vie".

Les manchots bagués réagiraient différemment aux modifications climatiques que leur congénères non bagués, selon les travaux de l'équipe de chercheurs conduite par Yvon Le Maho (Centre national de la recherche scientifique/Université de Strasbourg, France)."

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article