Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour la transparence de l'eau, enfin, de son coût !

Le prix à payer pour son eau potable est d'une grande disparité, au point que la suspition est souvent de mise, et je pense à raison, 60 millions de consommateurs, en partenariat avec "France Liberté" présidée par Danielle Mitterand, lance ce jour une enquête visant à établir une "cartographie complète" du prix du service de l'eau en France :

http://www.actu-environnement.com/ae/news/60-millions-consommateurs-enquete-transparence-prix-eau-12190.php4#xtor=ES-6

Extrait :

Le service de l'eau en France génère 4 milliards de m3 d'eau potable délivrés chaque année et une facture globale de 12 milliards d'euros, rappelle l'association de consommateurs. Ce marché relève du service public, souvent délégué à des acteurs privés ''au premier rang desquels Suez et Veolia''. ''C'est aussi un marché où la concurrence semble parfois bien à la peine'', estiment les associations. Et de s'interroger : ''Qu'est-ce qui justifie que, dans telle commune, le mètre cube soit facturé moins de 2,50 € alors qu'il est à plus de 3 € dans la commune voisine ? Comment expliquer que, du jour où il est mis en concurrence à l'occasion du renouvellement d'un contrat, un opérateur soit, comme par miracle, en mesure de baisser ses tarifs de 50 % pour conserver ce contrat ?''

L'objectif de l'enquête est de ''faire progresser la transparence sur le prix et la qualité du service public de l'eau''. Cette transparence est ''d'autant plus cruciale que d'ici 2015, 75% des contrats de gestion du service de l'eau arrivent à échéance'', soulignent les associations.

Il s'agit de savoir combien coûte l'eau, commune par commune, quels services se cachent derrière ce prix, qui gère l'eau... et d'accroître la base de données des services de l'eau en France, lancée en 2008 par l'ONEMA (Office National de l'Eau et des Milieux Aquatiques). Or, aujourd'hui, seules 3% des collectivités l'auraient renseignée, selon les associations. Le but de l'enquête est donc d'''inciter les mairies à alimenter la base de données''.


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article