Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour la sauvegarde du lac le plus ancien de monde, le lac Baïkal

le lac baïkal, russie.
 
Le lac Baïkal, Russie. ©  Philippe Caumeil
 

 

La "perle de Sibérie"

Le lac Baïkal est situé dans le sud de la Sibérie, en Russie orientale. D'une profondeur pouvant atteindre les 1 680 mètres, ses eaux sont si transparentes que la visibilité est aisée jusqu'à 40 mètres. Ses dimensions sont aussi impressionnantes : long de 636 km, couvrant une superficie de 31 500 km², son volume d'eau représente plus de 250 fois celui de lac Léman. Alimenté par 336 cours d'eau, il représente 20 % du volume d'eau douce mondial contenue dans les lacs et les rivières.

 


 

 

 

 

 

 

Photo Extraite de "linternaute.com"

 

Je vous avais ensuite proposé une pétition en Anglais, la seule, car je reste cantonné ordinairement, (du fait de mon incapacité à comprendre sans équivoque la langue Anglaise, que je ne lis pas mieux que je ne la parle !), à la langue Française, et aux actions menées en France.

Il y en a tant que déjà je n'en connais qu'une infime partie, et que je relaie sur le blog celles qui me touchent et me semblent importantes, de façon tout à fait arbitraire, et personnel.

Cette pétition concernait la réouverture d'une usine de pâte à papier sur la rive du Lac Bïkal, Greepeace et le WWF ont présente les 125000 signatures " au Sous-Directeur général de l'UNESCO pour la culture, Francesco Bandarin. Celui-ci a accepté d'attirer l'attention du Comité du patrimoine mondial à cet égard lors de sa prochaine session prévue à Brasilia du 25 juillet au 3 août." Extrait de :

http://whc.unesco.org/fr/actualites/620

Je ne suis pas en mesure de vous dire si cette action a eu un impact lors de ce "Comité du patrimoine Mondial", j'en suis désolé.

Un autre projet très contesté, est combattu, c'est celui lancé en 2006, prévoyant la construction d'un  "pipeline transsibérien", il devait initialement passer à moins d'un kilomètre du lac avant qu'une alternative de route hors du bassin versant du Baïkal ne soit décidée par Vladimir Poutine, sous la pression des écologistes. Ce tracé reste à confirmer.



Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article