Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Oui les pays industrialisés ont plus de responsabilité.

On n'en a peut-être pas assez conscience, certains même voudraient nous empêcher d'en prendre conscience, mais c'est pourtant bien un fait, et ses incidences sont bien plus pernicieuses qu'il y parait, et qu'on veut bien l'admettre en générale, pour une raison essentielle, c'est que l'utopie progressiste et consumériste à laquelle nous nous sommes adonné, est devenu "le point de mire", des pays en voix de développement.

Nous leurs avons fait miroité l'espérance d'un mirage, qui se transforme en cauchemar, leur volonté, et leur droit au "progrès", c'est nous qui l'avons initié, ils sont en quelque sorte nos "élèves".

Et maintenant nous leurs dirions :"ne mettez pas en pratique ce que nous avons fait nous mêmes, et que nous vous avons enseigné"

Alors que nous nous sommes rassasié à nous en faire "pêter la panse", si vous me permettez l'expression, voilà que nous leurs dirions maintenant :"tenez vous loin du buffet, il n'y en avait pas assez pour tout le monde, et nous allons tout manger !".

De quel droit !?.

Nous avons tracé le chemin, sans nous soucier le moins du monde des dégats et nous continuons d'ailleurs, pourquoi ne l'empreinteraient-ils pas !?.

Je comprend tout à fait leur positionnement, et n'oublions pas que c'est là sans doute, l'un, sinon le point d'achoppement, dans les négosiations internationnales, avec bien sur l'autre point fondamentalement égoïste, qui tient dans le fait que les pays industrilalisés, ne sont en aucune manière prêt à partager, à redistribuer, ils ne sont prêt qu'à une chose, construire des systèmes de mondialisation d'échanges, qui leur permettraient de continuer à faire du profit.

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Climat-l-Inde-reitere-la-responsabilite-historique-des-pays-industrialises?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%253A+Goodplanetinfo+%2528Les+D%25C3%25A9p%25C3%25AAches+GoodPlanet.info+%252

Extrait :

Le Premier ministre indien Manmohan Singh, le 3 février 2011 à New Delhi © AFP Raveendran

 

03/02/2011 2:08 pm

NEW DELHI (AFP) - Le Premier ministre indien Manmohan Singh a réitéré jeudi le credo de l'Inde selon lequel les pays industrialisés devaient mener la lutte contre le réchauffement climatique, au motif qu'ils étaient les principaux responsables de l'accumulation d'émissions de gaz à effet de serre.

"Même si l'Inde était capable d'éliminer toutes ses émissions de gaz à effet de serre (GES), cela ne ferait pas de différence significative sur notre climat car nos émissions ne représentent que 4% des émissions totales", a-t-il argumenté lors d'un sommet sur le développement durable à New Delhi.

"Ceux qui ont été les premiers responsables de l'accumulation des gaz à effet de serre et qui ont aussi la plus grande capacité d'agir devraient supporter tout le poids de la responsabilité", a-t-il poursuivi, en référence aux pays industrialisés.

"Les nations émergentes sont à l'évidence beaucoup moins coupables et elles ont un besoin beaucoup plus grand pour la poursuite de leur croissance. Ces pays devraient être aidés pour progresser sur le chemin du développement durable", a indiqué le Premier ministre.

Alors qu'elle avait toujours rejeté l'idée de signer un accord juridiquement contraignant concernant ses GES, l'Inde a pour la première fois évoqué la possible signature d'un tel accord lors du sommet de Cancun (Mexique) fin 2010.

"Cancun n'a pas résolu les problèmes (entre pays riches et pauvres), mais il (le sommet) a produit quelques modestes résultats", a-t-il jugé.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article