Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BP, pas par soucis d'économie !, alors les règles sont insuffisantes.

Si je m'attendais à cela !.

Je pensais bien que l'on tenterais de minimiser, certains manquements, et de nous faire considérer comme acceptable certaines décisions pour le moins suspectes, mais de là à tout balayer d'un revers d'enquête, je suis confondu.

IL me parait impensable que les choses en reste là !.

La première réflexion que m'a suggéré cette annonce, c'est que si l'on en venait finalement à devoir considérer la choses comme judiciairement établie, et entérinée, qu'est ce que cela prouverait ?.

A mon sens cela serait la preuve que les règles en vigueur sont insuffisantes, (ce qui est de toute façon déjà entendu) car s'il n'ont pas bafoué les règles de sécurité, ce que je ne crois pas un seul instant, sois-dit en passant, ces règles sont donc insuffisantes, et absolument pas sécurisantes !.

Cette affaire ne va surement pas en rester là.

Des témoignages et des révélations ont pourtant déjà dévoilés des décisions par lesquelles il apparaît flagrant que des actions importantes n'ont pas été menées, par volonté de gain de temps.

Est-ce que pour BP, gagner du temps ne serait pas gagner de l'argent, ou disons d'en perdre moins, à moins qu'au Etat-Unis, gagner du temps n'a pas d'incidences économiques, nous ne vivons décidément pas dans le même monde !.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20101108.FAP0717/maree-noire-du-golfe-du-mexique-la-securite-n-a-pas-ete-sacrifiee-pour-faire-des-economies.html

Extrait :

"WASHINGTON (AP) — L'enquête ordonnée par le président Barack Obama sur la marée noire dans le golfe du Mexique conclut que BP et les autres acteurs du dossier n'ont pas sacrifié la sécurité pour économiser de l'argent, contrairement aux accusations lancées par des élus au Congrès.

L'enquêteur en chef, Fred Bartlit Jr., a déclaré lundi en présentant les travaux aux sept membres de la commission sur la catastrophe qu'il était d'accord avec environ 90% des conclusions des investigations menées par le pétrolier britannique lui-même, tout en soulignant que le groupe avait omis des détails cruciaux et que, sur d'autres points, les conclusions différaient. Les résultats préliminaires de l'enquête devaient être communiqués dans la journée.

L'explosion d'une plate-forme pétrolière exploitée par BP au large de la Louisiane avait fait onze morts le 20 avril et entraîné le déversement de 780 millions de litres de brut dans la mer.

"Nous n'avons trouvé aucun cas dans lequel une personne ou un groupe de personnes auraient été conscient des risques pour la sécurité et des coûts et aurait fait passer les coûts avant la sécurité", a affirmé M. Bartlit. "Nous ne disons pas que tout ce qui a été fait était parfaitement sûr. Nous disons que des gens ont dit que les dollars l'avaient emporté sur la sécurité. Nous avons étudié tout cela à fond. Quiconque nous apportera quelque chose que nous ayons manqué sera la bienvenu", a-t-il ajouté.

Daniel Becnel, l'un des avocats de l'Etat de Louisiane qui poursuivent BP et d'autres société pour la marée noire, a jugé "parfaitement absurdes" les conclusions de la commission, suggérant qu'elle cautionnait les conclusions de BP "parce qu'ils savent que, tôt ou tard, le gouvernement se retrouvera en position d'accusé dans ce litige". AP"


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article