Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

OGM : un nouveau cas révèle leurs méfaits.

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=20836

Extrait :

"Interviewés, les agriculteurs et les scientifiques de l'Arkansas décrivent des champs envahis de plants d'Amaranthus palmeri géants, capables de résister à toutes les pulvérisations de glyphosate que peuvent faire les agriculteurs. Un agriculteur interviewé a dépensé près de 400.000 euros en à peine trois mois dans une vaine tentative de destruction des nouvelles super-mauvaises herbes.

Les nouvelles super-mauvaises herbes sont tellement robustes que les moissonneuses-batteuses sont dans l'impossibilité de moissonner les champs, et les outils à main se brisent en essayant de les couper. En Arkansas, au moins 400.000 hectares de soja et de coton ont été investis par ce nouveau fléau biologique mutant. Les données détaillées sur les autres régions agricoles sont indisponibles, mais on estime qu'elles sont similaires. Le ministère de l'Agriculture des États-Unis, pro-OGM et pro-agroalimentaire, a été signalé mentir sur l'état réel des récoltes, en partie pour masquer la triste réalité et prévenir une révolte explosive contre les OGM sur le plus grand marché mondial des organismes génétiquement modifiés."

Si l'on juxtapose cela avec un autre constat fait assez récemment souvenez vous !

http://www.actu-environnement.com/ae/news/ogm-contamination-10822.php4

Extrait :

"Seconde nouveauté et non des moindres : les chercheurs ont constaté que deux des plants observés en bordure de route portaient chacun deux gènes de résistance au glyfosate et au glufosinate, deux désherbants non-sélectifs. Pourtant, ce type de colza à double résistance n'existe pas dans le commerce aujourd'hui. La nature aurait donc inventé un nouvel OGM…"

Des végétaux qui finiraient par ne plus être maitrisable, des végétaux envahissant, et non consommable.

Quel bel avenir n'est-ce pas !.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article