Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

OGM, sans frontière, la dissémination, c'est pas du vent !

Ce n'est pas la première fois, et pourtant les règles que voudraient imposer les semenciers, qui, si on les écoute, sont quasiment dans le déni, et font fi de cette vérité.

Ces derniers, en continuant de prétendre que les risques de contamination par dissémination sont à peu près nul, et prônent des distances de sécurité entre parcelle de plants transgénique, et autres cultures non transgénique ridiculement faible, prouvent, soit leur mensonge, soit leur incompétence, dans les deux cas, ne soyons pas dupe.

Quand il y a OGM, il y a risque de contamination, c'est du simple bon sens, et là du coup, c'est une loi toute naturelle, même les enfants comprennent, les disséminations par le vent, par les pollinisateurs, par les oiseaux, les insectes, etc, et que dire des transports, par camion notamment.

a look

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Du-coton-transgenique-dans-la-nature-au-Mexique?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%253A+Goodplanetinfo+%2528Les+D%25C3%25A9p%25C3%25AAches+GoodPlanet.info+%2529

Extrait :

Des scientifiques mexicains ont trouvé des traces de contamination transgénique dans du coton sauvage. Ils ont trouvé des gènes de coton modifiés pour résister aux herbicides, aux insectes et aux antibiotiques dans un quart des 270 graines de coton sauvage Gossypium hirsutum qu’ils ont analysés. Or, la plantation de coton transgénique la plus proche se trouve à 750 km de là où les chercheurs ont effectué leurs prélèvements. C’est la troisième fois qu’on trouve ainsi des traces de contamination OGM dans des espèces sauvages.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article