Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

OGM, les Organismes Grandement Malveillant, échappent à leurs concepteurs apprenties sorciers.

J'avais évoqué ces moustiqes GM dans un précédent billet : Dingues contre dengue ou les moustiques génétiquement modifiés !

Ce qui à mon sens est le plus terrible dans cette situation, c'est que les chercheurs, qui sont à l'origine de ces manipulations, comme la grandce majorité des chercheurs, dans quelques domaines que ce soit, n'ont pas le temps, les moyens, le recul nécessaire pour éprouver dans le temps les effets et les impacts à moyen et long termes, de leurs travaux et manipulations.

Il serait sans doute plus juste et véritable de considérer, qu'on ne leur en donne pas la possibilité probalement, la responsabilité n'en repose pas sur leurs seules épaules, ceux qui les finances, tant dans les entreprises privées que dans les organismes d'état, veulent des réponses rapides, des résultats utilisables dans des délais courts, car tout va trop vite, on ne se donne pas les moyens de tester, d'éprouver, à long termes , mais est-ce vraiment possible ?

Aussi terrible que puisse être cette question, je me la pose de plus en plus souvent, je crains en effet que la seule vérité, ne pourra toujours être que celle de l'expérimentation en condition réelle, seulement ce qui devrait être acquis, et accepté par avance, réside dans le fait que dès qu'un évennement innattendu intervient, on arrête tout, sans s'arc-bouter sur de prétendu certitudes scientifiques, qui n'ont de certitude que celle qu'on veut bien leur donner.

Pour cela il nous faudrait un autre monde, d'autres règles, d'autres équilibres, qui ne soient pas d'abord financiers, mais d'abord axés sur l'intérêt général, pas sur celui des concepteurs privés ou publics, ce monde là que moi ainsi que tant d'autres, préconisent, n'est encore qu'un rève, une espérence lointaine, une utopie, appelez le comme vous voulez ! 

Ce monde là ne permettrait pas qu'on puisse lacher dans la nature des manipulations génétiques dont on n'a pas pu mesurer vraiment les impacts, dans notre monde c'est possible, et comme ce qui peut arriver de pire arrive toujours un jour ou l'autre, dans cet exemple là, ce qui était à craindre, est arrivé :

http://www.infogm.org/spip.php?article5018

Extrait :

En effet, en présence d’un antibiotique très répandu, la tétracycline, leurs progénitures ont un taux de survie de 15% environ et leur descendance sont capables d’atteindre l’âge adulte. La tétracycline est très largement utilisée et présente dans les eaux usées et dans la viande issue d’élevage industriel. Or, les moustiques qui transmettent la dengue se reproduisent dans des environnements largement pollués par les eaux usées... Toutes les conditions sont donc réunies pour qu’une partie de la descendance de ce moustique GM soit fertile.
Mais, l’étude citée par GeneWatch mentionne aussi que les moustiques GM peuvent survivre, même sans la présence de tétracycline, à hauteur de 3%, ce qui engendrerait une impossibilité totale de contrôle de ces lâchers de plusieurs milliers de moustiques GM.

Et maintenant on fait quoi ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article