Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

OGM : Allons nous attendre d'être envahie !

Alors que l'on apprenait récemment que deux types de gènes de résistance au glyfosate et au glufosinate, deux désherbants non-sélectifs ont été observé sur un même plan de "colza" alors que ce type de colza à double résistance n'existe pas dans le commerce aujourd'hui, L'Europe voudrait leur ouvrir les Portes.

http://www.actu-environnement.com/ae/news/ogm-contamination-10822.php4

Extrait :

"Les chercheurs, dirigés par Meredith Schafer, de l'Université d'Arkansas, ont sillonné près de 5.400 kilomètres d'autoroutes, de routes nationales et de comté. Ils ont d'abord confirmé la présence de colza génétiquement modifié dans la nature. Nouveauté : ces observations ont eu lieu à de grandes distances de cultures OGM. Cependant, ces routes seraient régulièrement empruntées par des camions transportant des graines OGM, ce qui pourrait expliquer une forte présence de colza transgénique dans cette zone.

Seconde nouveauté et non des moindres : les chercheurs ont constaté que deux des plants observés en bordure de route portaient chacun deux gènes de résistance au glyfosate et au glufosinate, deux désherbants non-sélectifs. Pourtant, ce type de colza à double résistance n'existe pas dans le commerce aujourd'hui. La nature aurait donc inventé un nouvel OGM…"

 

Je remet donc en avant deux solutions pour dire à nos représentants, que nous ne voulons pas de ces cultures en plein champs, tant que des expertises, et des études indépendantes dignes de ce nom aient pu faire la preuve qu'il n'y a pas de danger.

 

thumbnailCAJW2RUL 

Signez la pétition pour demander un moratoire sur les plantes OGM jusqu’à ce que la recherche soit menée à terme

La Commission Européenne vient d’autoriser la culture d’organismes génétiquement modifiés (OGM) dans l’Union Européenne pour la première fois depuis 12 ans !

Cédant au lobby pro-OGM, la commission a ignoré l’avis de 60% des Européens qui estiment que nous devons d’abord établir les faits avant de cultiver des plantes qui pourraient menacer notre santé et notre environnement.

Une nouvelle initiative permet à 1 million de citoyens européens de présenter officiellement des propositions de loi à la Commission Européenne. Rassemblons un million de voix pour demander un moratoire sur les plantes OGM jusqu’à ce que la recherche soit menée à terme.
Cet appel sera remis au Président de la Commission Européenne Barroso.

et

 

OGM toujours pasGreenpeace est opposée à la culture des OGM en plein champ. Parce qu'elle est source de pollution génétique. Parce qu'elle menace la biodiversité. Parce qu'elle contamine inévitablement les filières agricoles traditionnelle et « bio ».
Par contre, Greenpeace n'est pas opposée à la recherche en milieu confiné (sous serre ou en laboratoire), notamment dans une perspective médicale. Nous ne sommes pas contre la recherche ou le progrès. Nous sommes pour que la science profite à tous en respectant l'environnement.

 

Il faut agir maintenent.

 

Même si nous leurs fermons la porte, ils risques d'entrer par les fenêtres !.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article