Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

OCDE, triste état des lieux !

Il ne s'agit pas là d'un rapport de Greenpeace ou du WWF, ou de quelque organisation environnementale et ou écologique, que certains balaient d'un revers de la pensée, prétextant une "orientation", une "partialité" du regard porté.

Nous sommes bel et bien en train de mettre en danger la terre et l'humanité toute entière.

Si l'issue qui se dessine ne se terminait pas dans un champ de ruine, il m'arrive parfois de penser que ce serait peut-être préférable, tant l'humain dans ce qu'il a de sombre ne me semble pas mériter l'incommensurable source de vie qu'est sa Mère la terre, Mère qu'il viole, Mère qu'il pille, Mère qu'il consume, Mère qu'il crasse, EN TOUTE CONNAISSANCE DE CAUSE pour certains !

Je fais pour ma part une différence essentielle et fondamentale entre les erreurs de nos anciens et des peuples en voies de développement, pour qui les conditions de vie nécessitaient ou nécessitent à l'heure actuelle une amélioration légitime des conditions de vie et qui n'étaient, ou ne sont pas en connaissance et en conscience des impacts et des risques, et celles et ceux qui comme moi vivent dans une forme d'opulence grâce, et qui ne peuvent plus l'ignorer maintenant.

Si encore les condition de vie des plus favorisés dont je fais partie n'avaient pas d'incidences directes sur les conditions de vie des peuples déjà en souffrance, que pourrions nous reprocher ?

Mais si, dans certain cas nous sommes même directement responsable des dégradations de leurs conditions déjà difficiles,  quand elle ne sont pas quasi invivables, ou en passe de le devenir c'est bien souvent directement à leur dépend, qu'on accepte de le reconnaître ou pas, que notre bien être à pu exister, si nous en sommes là c'est en grande partie parce que nous avons "exploité" leurs richesses, leurs sols, leurs terres, leurs biodiversités,       NOUS SOMMES REDEVABLE A LA TERRE ET A TOUS LES PEUPLES DE NOTRE ABONDANCE.

http://www.actu-environnement.com/ae/news/perspectives-environnementales-2050-ocde-15229.php4

Extrait :

Agir vite

Le constat dressé est simple : "la taille de l'économie mondiale a plus que triplé depuis 1970, tandis que la population de la planète augmentait de plus de 3 milliards de personnes pour atteindre 7 milliards aujourd'hui". Or, "cette croissance s'est accompagnée d'une pollution de l'environnement et d'unépuisement des ressources naturelles qui pourraient bien, à terme, compromettre le développement humain".

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article