Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nos poubelles nous encombrent, y'a qu'à les expédier ailleurs !.

Là il s'agit de d'une Société Allemande, qui à cherché à se "débarrasser" des poubelles quelle ne voulait ou ne pouvait pas gérer, au détriment du Brésil, mais gageons que cela se pratique dans tous les sens déjà, et à grande échelle.

Je rappele qu'il n'y a pas si longtemps, il a fallu se battre pour que la France cesse d'envoyer une partie, et pas la moins polluante, de ses déchets "radioactifs" en Russie, où ils n'étaient finalement que "dépotés" là, et dont une infime partie seulement était vraiment "retraitée".

Et combien d'autres exemples, vont apparaître au grand jour prochainement, cette société basée sur le profit irresponsable à court terme, est vraiment l'essence d'une inconscience sans borne.

 

http://www.journaldelenvironnement.net/article/le-bresil-ne-veut-pas-etre-la-poubelle-des-europeens,18722?token=d15bbb9c2b22a0541ee6c1914423e5e9&xtor=EPR-9

Extrait :

"Le cargo sud-coréen a été arrêté lors d’un contrôle douanier le 13 août dernier au Rio Grande do Sul. Contrairement à ce qui était indiqué sur les documents accompagnant la cargaison, les déchets transportés n’étaient pas du plastique destiné à être recyclé, puis remis sur le marché de l’Amérique du Sud, mais des ordures ménagères. Il s’agit là d’un motif suffisant pour saisir la Convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontaliers de déchets dangereux et de leur élimination, ce que le Brésil a l’intention de faire......Habituellement, les exportations illégales concernent les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), qui partent d’Allemagne pour atterrir en Afrique ou en Asie. Une étude publiée en mai dernier par l’Institut Ökopol de Hambourg révèle que 155.000 tonnes de ces DEEE sont exportées, dans l’objectif de réaliser des économies. Le retraitement sur place coûte en effet plus cher que l’expédition dans des pays « pauvres »".

 

Cela donne un argument supplémentaire, à l'établissement d'une cour pénale environnementale internationale indépendante, Il faudrait des condamnations vraiment dissuasives, pour peut-être venir à bout d'une partie de ces actions néfaste.

Mais quoi que l'on fasse, l'avidité de certains trouvera toujours des solutions détournées, pour toute sorte de traffic.

  

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article