Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nitrates, les lignes n'ont pas bougé, alors une rencontre FNE/Farre peut-elle aboutir ? Complément.

Après avoir écris ce précédent billet :

Nitrates, les lignes n'ont pas bougé, alors une rencontre FNE/Farre peut-elle aboutir ?

J'ai trouvé un complément d'information que voici :

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Ouverture-d-un-dialogue-entre-agriculteurs-et-associations-environnementales?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29

Extrait :

PARIS - (AFP) - Des représentants du monde agricole et des associations environnementales ont lancé jeudi une démarche de médiation inédite sur les algues vertes et les pesticides, avec ouverture d'un blog pour recueillir l'avis des internautes et un débat public le 27 septembre.

Les agriculteurs participant à l'opération, intitulée "De la crispation à la médiation", ne représentent pas l'ensemble du monde agricole puisqu'il s'agit seulement de ceux du Forum de l'agriculture raisonnée respectueuse de l'environnement (Farre), une association interprofessionnelle. L'agriculture raisonnée, basée sur l'agriculture conventionnelle, répond à certains principes de respect de l'environnement et de maîtrise des risques sanitaires.

France nature environnement (FNE), une fédération de 3.000 associations, co-organise cette tentative de médiation, dont l'idée a été lancée à la suite d'une campagne d'affichage forte de FNE. Cette campagne, diffusée dans le métro parisien en février 2011, dénonçait les OGM, les pesticides et les algues vertes -avec par exempleun enfant jouant au milieu d'algues dont la décomposition "dégage un gaz mortel", sous la mention "Bonnes vacances".

Christophe Grison, président du Farre, a dénoncé cette campagne comme "caricaturale et injuste", et a souhaité sortir de cette "confrontation stérile". Jean-Claude Bévillard, de FNE, a relevé que les algues vertes et les pesticides "symbolisent la difficulté de ce couple agriculture et environnement", qu'il a décrit comme "tumultueux et inséparable".

"Il faut trouver au moins des consensus partiels", a-t-il affirmé.

Il va falloir que je trouve ce blog dont il est question.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article