Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nitrates, les lignes n'ont pas bougé, alors une rencontre FNE/Farre peut-elle aboutir ?

C'est avec stuféfaction que j'apprend deux choses, la première me révolte, et renforce malheureusement la grande déception que je ressens à la politique de ce nouveau gouvernement qui démontre déjà le peu de différences d'avec la poitique précédente, et ce dans un grand nombre de domaine, le changement c'est ...pas pour demain visiblement.

Cette première nouvelle me sidère, elle concerne cette problématique des algues vertes, dans ma Bretagne native, où elle sévissent entre autres régions, et on apprend donc que le gouvernement ne revient pas sur le "décret nitrates", qui permet d'épandre ce poison sur une plus grande surface qu'avant, c'est insencé, totalement paradoxale, alors qu'est clairement établi le lien entre nitrate et algues vertes, voici cette annonce :

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne/algues-vertes-le-decret-nitrates-pas-annule-les-regrets-d-eau-et-rivieres-05-09-2012-1827673.php

En parallèle une autre surprise, étonnante, surprenante, (...inquiétante !!!), Je suis dubitatif.

Je suis pour la concertation, la confrontation des point de vues, la discution, les éventuels compromis, je suis donc agréablement surpris qu'une telle rencontre puisse avoir lieu, mais je crains que le résultat en soit encore décevant, en espérant évidemment le contraire.

Voyez vous mêmes :

http://www.campagnesetenvironnement.fr/farre-et-fne-de-la-crispation-a-la-mediation-5321.html

Les algues vertes sont l'un des deux sujets à l'ordre du jours, et ce qui ressortira comme décision de cette rencontre à ce sujet, sera pour moi extrêment exemplaire, de ce que ce type d'échange de point de vue peut engendrer ou pas !

J'attend une avancé significative dans l'attitude des agriculteurs, car sinon, cette situation ne laisse rien augurer de bon pour nos plages l'an prochain, quel désastre. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article