Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nanomatériaux, et la santé dans tout ça ?

Les nanomatériaux sont déjà utilisés dans un grand nombre de domaines sans qu'on en soit bien conscient, et surtout bien informé.

Des alertes ont déjà été lancées, au sujet de certaines nanoparticules, dont les effets indésirables, et ou mal connus inquiètent, ou ont déjà révélées des actions ou interactions négatives, et ou malsaines.

Malheureusement à ce sujet comme pour beaucoup d'autres, le principe de précaution n'est qu'une vague définition sans impact réel dans l'attitude des industries, qui font fi de toutes recherches et études à long terme préalables à l'utilisation et l'industrialisation de leurs découvertes, omnubilés par les volontés prioritaires que sont le profit, le brevetage, et l'avance sur les concurents.

Notre santé et l'environnement sont pourtant mis en jeux, nous avons donc tout intérêt a ce que des études soient menées, et il semble que ce soit donc la cas, reste à savoir quelle sera l'ampleur, la profondeur, et l'impartialité de ces études.

J'ai découvert ce jour, un site : http://veillenanos.fr/wakka.php?wiki=PagePrincipale

L'article qui m'y a conduit, et m'a inspiré ce billet, est le suivant :

http://veillenanos.fr/wakka.php?wiki=ConsultationSanteTravailPaysBasAout2012

Extraits :

Fin mai, le Conseil de la santé des Pays-Bas a annoncé la mise en ligne de son projet de rapport intitulé "Working with engineered nanoparticles: Exposure registry and a system of health monitoring". Dans ce document d'une centaine de pages, le comité de travail sur les nanomatériaux recommande la mise en place d'un registre d'exposition et d'un système de surveillance de la santé des travailleurs en contact avec des nanoparticules manufacturées.

Cet organisme scientifique indépendant, qui conseille le gouvernement et le Parlement sur les questions de santé publique, a lancé une consultation publique sur ce projet : organisations patronales, syndicats et autres organisations et personnes intéressées peuvent envoyer leurs commentaires avant le 10 août 2012 à l'adresse mail jm.rijnkels-at-gr.nl ou à l'adresse suivante : Dr. JM Rijnkels, The Health Council of The Netherlands, Committee Working with nanomaterials, PO Box 16052, 2500 BB, The Hague, Pays-Bas. (...) 

En France, l'Institut national de veille sanitaire (InVS) a publié en mars 2011 un rapport Éléments de faisabilité pour un dispositif de surveillance épidémiologique des travailleurs exposés aux nanomatériaux intentionnellement produits. Un dispositif de surveillance à deux volets y est proposé, comportant, d’une part, une étude de cohorte prospective et, d’autre part, des enquêtes transversales répétées. 

Une enquête est en cours de réalisation par le Centre Interservices de Santé et de Médecine du travail en Entreprise (CISME) ; les données sont collectées jusqu'au 30 juin 2012. Les salariés repérés pourront faire l’objet d’une veille épidémiologique mise en place avec la Direction Générale du Travail et l'InVS.

Je me suis inscrit sur ce site afin de me faire mon idée sur son contenu, et ce dont il informe.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

laurent Plut 09/11/2018 21:30

merci !