Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les paradis fiscaux sont l'enfer de la mondialisation.

Outre les capacités qu'ils offrent à des entreprises, des Etats, des banques, et des particuliers, de détourner des fonts dont ils grèvent les systèmes d'impositions, ce qui est déjà honteux quand bien même il n'y a parfois rien d'illégale, sois disant, ce que je considère tout à fait discutable, puisque qu'il y a fausse déclaration, puisqu'il y a une soustraction de sommes normalement imposable en toute opacité, c'est donc une fausse déclaration de sommes imposable, outre cet aspect à lui seul détestable et condamnable, il y a cet autre versant de l'histoire, c'est le blanchiement ainsi permis aux voleurs et trafiquant en tout genre, qui lavent ainsi en toute impunité les fruits de leurs traffics, pouvant aller de la drogue jusqu'aux traffics d'organes ou de personnes.

j'espère que les prochains mois vont voir une vrai prise de conscience des citoyens et que cela va entraîner une pression forte comme celle qu'Oxfam tente de produire, je soutient cette action, et vous invite à bien y réfléchir pour vous positionner à ce sujet :

a look

http://www.oxfamfrance.org/Quand-les-pays-riches-font,1651

Extrait :

Après des mois d’investigations, un groupe international de journalistes d’investigation a rassemblé des milliers de fichiers révélant l’identité des utilisateurs de paradis fiscaux. Ces données seront analysées et progressivement révélées au grand public par quelques journaux, dont Le Monde.

De nombreuses campagnes ont été menées par les ONG, dont Oxfam France dans le cadre de la plateforme Paradis fiscaux et judiciaires, pour montrer les conséquences désastreuses des activités des paradis fiscaux depuis des années. Ce n’est un secret pour personne : les paradis fiscaux et judiciaires sont des puissantes machines à réduire et contourner l’impôt, légalement ou pas, et à lessiver l’argent sale issu de la corruption, du crime organisé et de trafics en tous genres. Suite à la crise financière, le G20, l’OCDE ou encore le G8 affichaient leur volonté d’en finir avec ces zones de non-droit. L’actualité montre que l’économie offshore ne s’est probablement jamais aussi bien portée. La Commission européenne estime que l’évasion fiscale coûterait chaque année près de 1000 milliards d’euros à l’Union européenne, soit près de 2000 euros pour chaque citoyen européen. En France, le Sénat estime que le coût pour le trésor public de l’évasion fiscale pourrait atteindre 50 milliards.

Je vais pour ma part envoyer un courriel à notre Président pour lui rappeler ces positionnements de campagnes, afin de les lui remémorer.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article