Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les limites du nucléaire sûre ne sont pas celles que les hommes prétendent garantir.

Il y a quelque chose de terrible à voir ses craintes se révéler exactes.

Si vous saviez le nombre de thèmes et de problématiques pour lesquels je souhaiterais que l'avenir me prouve que je m'étais trompé dans la vision évolutive posssible !

Parmi ces thèmes qui me font craindre de noirs lendemains, il y a en l'occurence le nucléaire celles et ceux qui me lise le savent.

C'est en ce moment que commencent ces noirs lendemains pour le Japon, ce que je voudrais d'abord exprimer, c'est ma souffrance et ma compassion pour ce peuple, dans les affres qu'il traverse, j'ai mal !

Le terrible séisme qui a été à l'origine du tsunami ravageur n'était-il pas suffisant pour que vienne s'y ajouter le danger nucléaire.

La nature est d'une puissance redoutable, phénoménale, écrasante, comment pouvons nous prétendre la dominer, la contenir, la contrecarrer.

Le Japon pays riche s'il en est, d'une grande technicité, est notamment le pays préparé par excellence à supporter des secousses sysmiques :

http://www.savoirs.essonne.fr/dossiers/la-terre/geophysique/des-batiments-qui-resistent-aux-seismes/lhistoire-du-genie-parasismique/

Voir cette vidéo qui en donne une idée :

http://www.tsr.ch/video/info/journal-19h30/3011089-seisme-au-japon-suite-aux-precedentes-catastrophes-les-batiments-doivent-satisfaire-des-normes-anti-sismiques-extremement-severes.html#id=3011089

Le Japon est même considéré comme une référence en la matière, sauf que tout n'est pas si simple, car le Japon, est habité par des humains !!!

Et là bas comme chez nous les humains ça triche, ça ment, ça cherche à outrepasser les règles en dépit du bon sens, faisant fi des risques supplémentaires que cela  entraîne, et des éventuelles conséquences désastreuses que cela pourrait favoriser, du moment que cela permet de dépenser moins et de gagner plus !

Voyez plutôt :

http://www.commecadujapon.com/articles/20051122-norme-parasismique.html

Extrait :

Le Japon est souvent présenté comme un modèle en matière de gestion des catastrophes naturelles telles que les 地震JiShin “tremblements de terre”. La découverte de documents falsifiés attestant de la conformité avec les normes para-sismiques de 21 bâtiments, situés dans 首都圏ShuToKen “la région métropolitaine”, met à mal cette image. A mesure que l’enquête se poursuit et compte tenu de la forte activité sismique de ces derniers mois, la situation devient de plus en plus inquiétante.

Falsification de documents

Les architectes sont tenus par la loi de vérifier que le projet est conforme aux 耐震基準TaiShin KiJun “normes para-sismique en vigueur”. Le document permettant de déterminer cela s’appelle 構造計算書KôZô KeiSan Sho “structure + calcul + document”. Les bâtiments doivent résister à 震度6強ShinDo Roku Kyô “un fort tremblement de terre de degré 6 (échelle japonaise)”. Le 姉歯建築設計事務所AneHaKenChikuSekKeiJiMuSho “bureau Aneha de planification des constructions” situé dans 千葉県市川市ChiBaKen IchiKawaShi “la ville d’Ichikawa de la préfecture de Chiba” a apparemment falsifié de tels documents pour au moins 21 bâtiments de la région métropolitaine. La force du tremblement de terre utilisée dans le calcul était nettement moindre que celle requise.

14 bâtiments hors normes

Selon les premiers résultats de l’enquête menée par 国土交通省KokuDo KôTsu Shô “ministère de l’aménagement du territoire, de l’équipement et des transports”, 14 bâtiments sont hors normes (respect de la norme variant de 26% à 78%) et 3 bâtiments encore inachevés ne respectent pas les critères para-sismiques. Parmi ces bâtiments, il y a un マンションMaNShoN “immeuble résidentiel” dont l’armature de 鉄筋コンクリートTekKin KoNKuRi-To “béton armé” est de 50% plus fragile que la norme.

Les normes avaient été encore durci assez récemment, ceci entraîne sans doute cela !

http://japon.aujourdhuilemonde.com/japon-la-croissance-plombee-par-un-durcissement-des-normes-anti-sismiques

Extrait :

"Le taux de croissance sera quelque peu moindre lors de l'année budgétaire 2007-2008, et quelque peu supérieur lors de l'année budgétaire 2008-2009 en raison des oscillations de l'investissement immobilier", a estimé la BoJ dans son diagnostic semestriel sur l'activité économique et les prix.

La banque centrale a expliqué cette baisse de l'investissement par le durcissement des normes d'octroi des permis de construire au Japon depuis juin dernier. "En raison de ce changement de procédure, des retards dans la délivrance de permis de construire et dans les mises en chantier sont devenus évidents", a souligné la BoJ.

Les nouvelles normes ont été décidées à la suite d'un retentissant scandale de falsification de données parasismiques, qui a obligé des milliers de personnes à quitter à la hâte leurs logements susceptibles de s'effondrer en cas de tremblement de terre moyen, comme il s'en produit souvent au Japon.

Mais alors, qu'en est-il des centrales nucléaires Japonaises, sont-elles préparées, sont-elles construites en fonction de normes anti-sismiques draconiennes, ou pas ?

Je n'ai pas de réponse à apporter à cela, car s'il est déjà compliqué d'avoir des éléments à peu près sûre en France, imaginez, combien il est plus que compliqué dans avoir sur le Japon.

Par contre, chez eux comme chez nous, certaines infos finissent toujours par apparaître, et j'ai été alerté par un commentaire d'un internaute, posté en réponse à l'article précédemment cité :

http://www.commecadujapon.com/articles/20051122-norme-parasismique.html 

Vous pouvez le vérifier par vous même, celui-ci disait que la société "TEPCO",  qui est la société qui gère la centrale touchée actuellement avait déjà falsifié des documents, et cela m'a alerté, alors j'ai poursuivi mes recherches, et voilà ce que j'ai trouvé sur wikipédia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9isme_de_2007_de_Chuetsu-oki

La société "TEPCO" 

Vous voulez que je vous dise, là il me semble que "TEPCO" et "AREVA et EDF", que je réconcilie pour l'occasion = même combat !

Il y a en France, et probablement dans d'autres pays également des risques sismiques qui sont minimisés, plus ou moins volontairement.

En France, deux noms, Cadarache et Fessenheim, toutes deux potentielement victimes de séismes, mais en France, bien sur aucun danger, on gère !


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article